Voïenno-Morskoï Flot : incendie à bord du porte-aéronefs russe Admiral Kuznetsov

Un incendie s’est déclaré en milieu de mâtinée à bord du porte-aéronefs Admiral Kuznetsov (projet 1143.5) amarré à l’un des quais de l’usine de réparation n°35 (United Shipbuilding Corporation), à…

Lire l'Article

La Russie prévoirait l’entrée en service de ses 2 LHD pour 2027

Selon l’agence Tass, citant deux sources anonymes appartenant à l’industrie navale de défense russe, les travaux concernant la construction de 2 porte-hélicoptères d’assaut pour la Marine Russe devraient débuter en…

Lire l'Article

La Russie présente la maquette du futur porte-avions nucléaire « Lamantin » … encore ..

Depuis les premières présentations du projet Shtorm en 2015, il ne se passe pas une année sans qu’une nouvelle maquette du « prochain porte-avions nucléaire » russe ne soit présenté au public,…

Lire l'Article

La Russie aurait entamé la construction de deux navires d’assaut porte-hélicoptères

Selon l’agence Tass, les chantiers navals Yaltar de Saint-Petersbourg auraient entamé, fin avril, la construction de deux bâtiments d’assaut de fort tonnage, présentés comme étant « probablement » des navires de type…

Lire l'Article

Faut-il revenir à des porte-avions plus légers ?

Bien que les autorités militaires russes aient fait savoir que, pour l’heure, le projet de porte-avions envisagé par la Marine russe était toujours le concept Shtorm de 60.000 tonnes, le projet…

Lire l'Article

L’aéronavale embarquée russe de demain se dévoile au salon Army-2018

Les industriels russes sont coutumiers des annonces un tantinet optimistes, comme les 2400 T-14 en service pour 2020, les 17 destroyers Lider en 2025 etc.. Parmi ces projets farfelus ou très peu probables, le projet de porte-avions de 90.000 tonnes Storm tient probablement la palme depuis des années

Lire l'Article

La Russie veut entamer la construction d’un porte-hélicoptères en 2021

Alors que le second navire d’assaut russe de la classe Ivan Green entame ses essais à la mer, les retours d’expériences de ce nouveau transport de chaland de débarquement russe, se voulant être la réponse de l’industrie navale russe à l’annulation du contrat les BPC français, sont plutôt mauvais, notamment concernant les qualités nautiques du bâtiment.

Lire l'Article
Meta-Défense

GRATUIT
VOIR