La Marine Russe expérimente la désignation de cible par drone

Aujourd’hui, la portée des missiles antinavires excède très largement celle des radars de surface, confrontés à l’intangible rotondité de la terre. D’autre part, le développement des systèmes d’écoute et de détection des signaux électroniques, amène les tactiques à privilégier les systèmes passifs, ou déportés

Lire l'Article
1 2 3 4
error: Ce contenu est protégé
Meta-Défense

GRATUIT
VOIR