Les faiblesses du F-35 pointées du doigt par … Lockheed-Martin !

Les détracteurs du programme F-35 ont toujours pointés du doigt les mêmes faiblesses : la configuration monomoteur (et monopilote) qui entame la survivabilité de l’appareil, son rayon d’action trop limité, sa manœuvrabilité trop faible, et ses soutes trop petites, obligeant l’appareil à emporter des bidons et de l’armement sous voilure, réduisant à néant sa furtivité..

Lire l'Article

La Russie développe-t-elle un avion à décollage vertical ?

Les annonces de programme de Défense russe se succèdent à un rythme effréné depuis quelques années, alors même que les ressources des forces armées sont sous contrainte. De fait, la lecture avisée de ce qui relève de la communication industrielle, de l’intox politique et de la réalité des programmes est très difficile à réaliser.

Lire l'Article

Après le Japon, la Corée du Sud veut embarquer des F35B sur ses LHD

Le F-35 est un programme éminemment critiquable, dans sa forme comme dans son exécution. Toutefois, s’il y a bien une version de l’appareil de Lockheed qui justifie son existence, c’est la version à décollage et atterrissage court ou vertical, le F-35B.

Lire l'Article

L’aéronavale embarquée russe de demain se dévoile au salon Army-2018

Les industriels russes sont coutumiers des annonces un tantinet optimistes, comme les 2400 T-14 en service pour 2020, les 17 destroyers Lider en 2025 etc.. Parmi ces projets farfelus ou très peu probables, le projet de porte-avions de 90.000 tonnes Storm tient probablement la palme depuis des années

Lire l'Article
1 2 3
You cannot copy content of this page
Meta-Défense

GRATUIT
VOIR