Boeing sort le grand jeu pour tenter de sauver le contrat des Super Hornet allemands

On le sait, après les échecs en Suisse, en Finlande et au Canada, trois pays qui utilisent aujourd’hui le F/A-18 Hornet, le contrat allemand portant sur 30 F/A 18 E/F Super Hornet et 15 avions de guerre aérienne E/A-18G Growler pour remplacer les Tornado dédiés à la mission nucléaire de l’OTAN et les Tornado ECR de guerre électronique, a pris une dimension plus que stratégique pour Boeing, pour qui se joue la pérennité de la chaine d’assemblage de l’appareil pour 3 ans. Pour autant, ce contrat est aujourd’hui menacé par plusieurs facteurs, en particulier la fermeté du Pentagone de ne pas qualifier la nouvelle bombe nucléaire B-61-Mod12 employée par l’OTAN pour d’autres appareils que ceux initialement prévus, dont le Super Hornet ne faisait pas parti. De fait, le nouveau gouvernement allemand a annoncé qu’il allait re-evaluer l’opportunité de commander les 45 chasseurs bombardiers de Boeing, laissant entendre qu’il pourrait se tourner vers le F-35A pour la mission nucléaire, ainsi qu’une version de guerre électronique du Typhoon.

Pour l’heure, les autorités allemandes sont restées très évasives sur ces arbitrages, d’autant que la participation de la Luftwaffe à la mission nucléaire partagée de l’OTAN est loin d’être un sujet populaire dans le pays, qui plus est dans une coalition où les Verts représentent la seconde force politique. La menace a toutefois été jugée suffisamment importante à Seattle, siège de Boeing, qui vient de presenter un plan de compensations industrielles ambitieux si Berlin respectait son arbitrage initial. Ainsi, l’avionneur américain propose aux autorités allemandes une production partagée représentant 3,5 Md€ de commandes pour l’industrie aéronautique allemande, pour une commande totale qui devrait atteindre les 10 à 12 Md€ selon nos estimations. Pour l’heure, cependant, la liste des partenaires potentiels pour ces compensations industrielles n’a pas été définie.

Le F-35 est aujourd’hui le seul appareil moderne proposé à l’exportation qualifié pour mettre en oeuvre la bombe nucléaire B-61Mod12 de l’OTAN

Le reste de cet article est réservé aux abonnés

Les articles en accès gratuit intégral sont accessibles dans la rubrique « Articles Gratuits ». Les « Brèves » sont accessible gratuitement 48 à 72 heures. Les abonnés ont accès aux articles Brèves, Analyses et Synthèses en intégralité. Les articles en Archives (plus de 2 ans) sont réservés aux abonnés professionnels.

Connectez-vous ————— Abonnez-vous

Abonnement Mensuel 5,90 € / mois – Abonnement Personnel 49,50 € / an – Abonnement étudiant 25 € / an – abonnement professionnel 180 € / an – Sans engagement de durée.


A lire également

You cannot copy content of this page
Meta-Défense

GRATUIT
VOIR