Israel déploiera bientôt un système de surveillance radar sur aérostat

Si les radars de surveillance terrestres sont efficaces contre les avions et les missiles évoluant à moyenne et haute altitude, il en va tout autrement contre les aéronefs et les missiles de croisière qui se déplacent à proximité du sol, de sorte à profiter au mieux du masquage terrain voire de la rotondité de la terre, pour réduire le temps de réaction de l’adversaire et donc sa capacité d’interception. Pour faire face à ces menaces, il est indispensable de placer un radar en altitude, capable d’observer le terrain sans subir en subir les effets. Plusieurs systèmes, comme le Hawkeye et Sentry, les fameux Awacs de l’OTAN, sont conçus à cet effet, et de nouvelles plate-formes, notamment employant des drones moyenne ou haute altitude, sont en cours de developpement. Mais lorsqu’il s’agit de protéger le territoire, une autre alternative, peu usitée, peut s’avérer pertinente, l’emploi d’un aérostat, ou ballon captif.


Le reste de cet article est réservé aux abonnés

Les articles en accès gratuit intégral sont accessibles dans la rubrique « Articles Gratuits ». Les « Brèves » sont accessible gratuitement 48 à 72 heures. Les abonnés ont accès aux articles Brèves, Analyses et Synthèses en intégralité. Les articles en Archives (plus de 2 ans) sont réservés aux abonnés professionnels.

Connectez-vous ————— Abonnez-vous

Abonnement Mensuel 5,90 € / mois – Abonnement Personnel 49,50 € / an – Abonnement étudiant 25 € / an – abonnement professionnel 180 € / an – Sans engagement de durée.


A lire également

You cannot copy content of this page
Meta-Défense

GRATUIT
VOIR