Sans surprise, le Congrès américain est hostile à l’exportation de F-16 vers la Turquie

La situation tend à devenir des plus complexes pour le président Erdogan dans le dossier de l’acquisition de nouveaux 40 nouveaux F-16 américains ainsi que de 80 kits pour transformer une partie de ses 240 appareils en service en F-16 Block 70 Viper, la version la plus évoluée de l’appareil de Lockheed Martin, emportant notamment le nouveau radar EASA AN/APG-83, ainsi que d’une avionique modernisée et d’une suite d’autodéfense avancée. En effet, alors que le président américain Joe Biden a botté en touche en promettant à son homologue turc R.T Erdogan de « faire tout ce qu’il peut » pour faire avancer cette demande, une façon diplomatique de ne pas s’impliquer dans le dossier puisque l’autorisation d’exportation est du ressort du Congrès, c’est précisément du Congrès lui-même que sont venues les réactions les plus hostiles quant à la requête d’Ankara.

Ainsi, le 25 octobre, un groupe bipartisan de 11 Représentants américains a envoyé une lettre ouverte au président Biden, précisément pour lui signifier que l’exportation d’appareils évolués comme le F-16V vers la Turquie représentait le même niveau de risque que l’exportation annulée de F-35A, et ce d’autant qu’Ankara affiche clairement sa determination d’acquérir un second lot de systèmes anti-aériens S-400 auprés de Moscou. La lettre décrit en outre les actions menées par Ankara ces dernières années comme étant non seulement non conformes à ce que l’on peut attendre d’un allié de l’OTAN, mais également clairement contraires aux intérêts des Etats-Unis. Hiers, une seconde lettre, de la même tonalité mais signée cette fois par d’autres représentants du Congrès, a été publiée, demandant notamment au Departement d’Etat concernant cette demande, et listant a nouveau les nombreux griefs que les parlementaires américains attributs à la Turquie de R.T Erdogan.

La mise en service des S_400 turcs acquis auprés de la Russie avait provoqué, fin 2020, l’application de sanctions CAATSA contre Ankara. Mais les griefs des Etats-Unis vers leur allié dépassent le seul cadre de ce dossier.

Le reste de cet article est réservé aux abonnés

Les articles en accès gratuit intégral sont accessibles dans la rubrique « Articles Gratuits ». Les « Brèves » sont accessible gratuitement 48 à 72 heures. Les abonnés ont accès aux articles Brèves, Analyses et Synthèses en intégralité. Les articles en Archives (plus de 2 ans) sont réservés aux abonnés professionnels.

Connectez-vous ————— Abonnez-vous

Abonnement Mensuel 5,90 € / mois – Abonnement Personnel 49,50 € / an – Abonnement étudiant 25 € / an – abonnement professionnel 180 € / an – Sans engagement de durée.


A lire également

You cannot copy content of this page
Meta-Défense

GRATUIT
VOIR