L’acquisition prévisible de F-35 par l’Espagne menace-t-elle le programme européen SCAF ?

Depuis 1987, les forces aéronavales espagnoles mettent en oeuvre un escadron d’avion à décollage et atterrissage vertical ou court Harrier II acquis auprés de l’américain MacDonnell Douglas, en particulier à bord du porte-aéronefs d’assaut Juan Carlos 1. Ce bâtiment, entré en service en 2010 pour remplacer le porte-aéronefs léger Principe de Asturias , a notamment été conçu pour pouvoir accueillir jusqu’à une quinzaine de F-35B a décollage vertical ou court, en remplacement des Harrier II. Dès lors, il n’y a rien de surprenant à ce que, selon les indiscrétions obtenues par le site Janes à l’International Fighter Conference de Londres, Madrid envisage d’acquérir dés 2025 25 F-35B pour continuer de bénéficier d’une capacité de chasse embarquée. La surprise, quant à elle, est venue de l’annonce qu’aux cotés des 25 appareils destinés à sa marine, les autorités espagnoles envisageraient également d’acquérir 25 F-35A, la version basée à terre de l’appareil et bête noire du programme SCAF rassemblant la France, l’Allemagne et l’Espagne, très probablement pour remplacer une partie des F/A 18 Hornet qui arriveront à bout de potentiel à ce moment.


Le reste de cet article est réservé aux abonnés

Les articles en accès gratuit intégral sont accessibles dans la rubrique « Articles Gratuits ». Les « Brèves » sont accessible gratuitement 48 à 72 heures. Les abonnés ont accès aux articles Brèves, Analyses et Synthèses en intégralité. Les articles en Archives (plus de 2 ans) sont réservés aux abonnés professionnels.

Connectez-vous ————— Abonnez-vous

Abonnement Mensuel 5,90 € / mois – Abonnement Personnel 49,50 € / an – Abonnement étudiant 25 € / an – abonnement professionnel 180 € / an – Sans engagement de durée.


A lire également

You cannot copy content of this page
Meta-Défense

GRATUIT
VOIR