Safran et Rolls-Royce face à face pour motoriser le chasseur de nouvelle génération AMCA indien

Lancé en 2010, le programme de chasseur moyen de nouvelle génération Advanced Medium Combat Aircraft ou AMCA, porte indiscutablement de nombreuses ambitions à New Delhi et de l’ensemble de l’industrie aéronautique militaire indienne. Le premier prototype est attendu pour 2024, et la production industrielle, si le calendrier actuel venait à être respecté, prévoit une entrée en service pour la fin de la décennie, afin de prendre la relève des plus âgés des Su-30 MKI. Si HAL et l’ensemble de l’industrie indienne disposent désormais les compétences nécessaires pour developper la cellule, les commandes de vol ou encore l’avionique et les systèmes d’arme de l’appareil, il reste un domaine dans lequel elle sait ne pas pouvoir faire face sans aide extérieure, celui de la conception du turboréacteur qui propulsera ce bimoteur de 25 tonnes en charge.


Le reste de cet article est réservé aux abonnés

Les articles en accès gratuit intégral sont accessibles dans la rubrique « Articles Gratuits ». Les « Brèves » sont accessible gratuitement 48 à 72 heures. Les abonnés ont accès aux articles Brèves, Analyses et Synthèses en intégralité. Les articles en Archives (plus de 2 ans) sont réservés aux abonnés professionnels.

Connectez-vous ————— Abonnez-vous

Abonnement Mensuel 5,90 € / mois – Abonnement Personnel 49,50 € / an – Abonnement étudiant 25 € / an – abonnement professionnel 180 € / an – Sans engagement de durée.


A lire également

You cannot copy content of this page
Meta-Défense

GRATUIT
VOIR