Les pilotes et navigateurs de la chasse américaine seraient plus exposés aux risques de Cancer

Piloter un avion de combat est incontestablement un « métier à risque ». Mais si tous les pilotes acceptent de devoir mettre leur vie en jeu lors de mission de combat, ainsi que l’inévitable part de risque d’accidents, bien peu savent que cette profession les expose à un risque accrue de developper certains cancers, comme le cancer de la prostate, des testicules ou un mélanome. C’est ce qui ressort d’une étude menée aux Etats-Unis sur l’ensemble des personnels pilotes et navigateurs ayant effectués plus de 100 heures de vol sur avion d’arme entre 1970 et 2004 par le 711ème escadron des performances humaines du Air Force Research Laboratory, et dont les conclusions sont incontestablement problématiques.

En effet, sur cette période, les 34,679 personnels navigants répondant aux critères ci-dessus ont eu 29% de chances supplémentaires de developper un cancer des testicules, 24% de developper un mélanome et 23% de chances, ou plutôt de malchance, supplémentaires de developer un cancer de la prostate que les 411,998 officiers de l’US Air Force ayant servi durant cette même période, et n’appartenant à cette catégorie. Les risques sont mêmes plus élevés que la moyenne de la population pour ces 3 types de Cancer, alors même que le personnels navigants ont, en règle général, un bien meilleure hygiène de vie que l’américain moyen. Cette étude appelle désormais à une étude causale, pour déterminer les raisons de cette sur-exposition à certains types de cancer (et pas à d’autres comme el cancer du cerveau par exemple), comme peuvent l’être par exemple la sur-exposition aux ultra-violets à haute altitude, ou aux rayonnements électromagnétiques produits par les systèmes de bord, comme le radar, les radios ou les systèmes de brouillage.

Les avions de combat modernes emportent des radar, systèmes de communication et de brouillage très puissants, l’équipage évoluant de fait dans bain électromagnétique intense pouvant avoir des répercussions à terme sur leur santé.

Le reste de cet article est réservé aux abonnés

Les articles en accès gratuit intégral sont accessibles dans la rubrique « Articles Gratuits ». Les « Brèves » sont accessible gratuitement 48 à 72 heures. Les abonnés ont accès aux articles Brèves, Analyses et Synthèses en intégralité. Les articles en Archives (plus de 2 ans) sont réservés aux abonnés professionnels.

Connectez-vous ————— Abonnez-vous

Abonnement Mensuel 5,90 € / mois – Abonnement Personnel 49,50 € / an – Abonnement étudiant 25 € / an – abonnement professionnel 180 € / an – Sans engagement de durée.


A lire également

You cannot copy content of this page
Meta-Défense

GRATUIT
VOIR