Les Armées chinoises expérimentent des armes conçues pour détruire les ports

Afin de contrer la montée en puissance des armées chinoises, le Pentagone a pris le partie de s’appuyer sur des unités plus petites, plus mobiles et mieux interconnectées via la désormais bien connue doctrine Joint All-Domain Command et Control, ou JADC2. Cette doctrine permet notamment de réduire les risques de frappes massives contre de grands rassemblements de forces, tout en conservant une très importante capacité de concentration de feu et de coordination des forces. Mais celle-ci souffre d’une faiblesse, une logistique bien plus éclatée, et donc lourde et complexe. Ainsi, sur un théâtre comme le Pacifique Occidental, chacun des détachements US ayant pris position sur une des milliers d’iles qui peuplent cette zone, devra être en mesure de recevoir des munitions, des vivres et des équipements, le plus efficace étant de s’appuyer sur le réseau de nombreux ports civils déjà présents.


Le reste de cet article est réservé aux abonnés

Les articles en accès gratuit intégral sont accessibles dans la rubrique « Articles Gratuits ». Les « Brèves » sont accessible gratuitement 48 à 72 heures. Les abonnés ont accès aux articles Brèves, Analyses et Synthèses en intégralité. Les articles en Archives (plus de 2 ans) sont réservés aux abonnés professionnels.

Connectez-vous ————— Abonnez-vous

Abonnement Mensuel 5,90 € / mois – Abonnement Personnel 49,50 € / an – Abonnement étudiant 25 € / an – abonnement professionnel 180 € / an – Sans engagement de durée.


A lire également

You cannot copy content of this page
Meta-Défense

GRATUIT
VOIR