Les 4 futurs dispositifs de défense anti-aérienne rapprochée à Energie Dirigée de l’US Army

En de nombreux domaines, comme les systèmes sol-air à longue portée, les missiles anti-chars, la guerre électronique et même l’artillerie et les blindés, l’US Army a vu son avantage technologique hérité de la fin de la Guerre Froide s’éroder au fil des années d’intervention en Irak et en Afghanistan, pendant que d’autres pays, en particulier la Russie et la Chine, investissaient méthodiquement pour rattraper leur retard, et parfois même dépasser la technologie US. Mais il est un domaine dans lequel les armées américaines ont su investir à temps et suffisamment pour maintenir un gap significatif sur leurs compétiteurs, les armes à énergie dirigée, notamment pour assurer la protection anti-aérienne rapprochée de ses unités et sites majeurs. Ces technologies arrivent désormais à maturité, et l’US Army prévoit de commencer à les déployer massivement entre 2025 et 2027 pour contrer, entre autre, les menaces émergentes comme les drones et les essaims de drones, mais également les missiles, roquettes et obus d’artillerie et de mortier dont la portée et la précision ont progressé de manière très importante ces dernières années.

Pour assure cette mission, l’US Army développé, depuis plusieurs années, 4 nouveaux systèmes spécialisés, capables d’assurer une protection adaptée en fonction de la menace : un système mobile, baptisé DE M-SHORAD ; un système lourd baptisé IFPC-HEL ; un système lourd spécialisé dans l’élimination des essaims de drone nommé IFPC-HPM, et un ensemble de systèmes légers anti-drones C-sUAS. Chacun de ces systèmes, par sa puissance, sa mobilité et ses capacités d’interconnexion, permettra de répondre à des scénarios précis, en apportant une plus-value opérationnelle que l’US Army estime déterminante dans les engagements de haute intensité qui s’annoncent contre des adversaires dotés de moyens militaires et technologiques avancés.

Le Stryker Guardian DE M-SHORAD

Le premier de ces systèmes à entrer en service à partir de 2025 sera le Guardian, désigné par l’acronyme Direct Energy Mobile SHOrt Range Air Defense ou DE M-SHORAD. Il s’agit d’un laser à haute énergie de 50 Kw couplé à un système de détection et de désignation de cibles aériennes, et embarqué sur un véhicule blindé 8×8 Stryker, la bête de somme des Brigade Combat Team de l’US Army. Avec une telle puissance, le Guardian pourra assurer une protection contre les drones aériens de catégorie 1 et 2, c’est à dire des drones de moins de 30 kg évoluant à moins de 3500 pieds d’altitude, mais également, dans une certaine mesure et avec une durée d’exposition suffisamment longue, contre les drones de 3ème catégorie, pouvant atteindre 650 kg et évoluer jusqu’à 18.000 pieds d’altitude, soit 6 km, dans laquelle on trouve notamment le fameux drone turc TB2 Bayraktar. Il pourra également intercepter des menaces RAM (Roquette, obus d’Artillerie et de Mortier) pour peu que celles-ci ne soient pas trop rapides ou trop massives. Enfin, il pourra être employer contre des hélicoptères, plus pour les endommager que pour les détruire.

Le Stryker Guardian a été testé par l’Army Rapid Capabilities and Critical Technologies Office, ou RCCTO, cet été à Fort Sill dans l’Oklahoma.

On notera que la défense contre les avions et les menaces balistiques n’est pas du ressort des systèmes SHORAD dans l’US Army, celle-ci étant dévolue aux systèmes anti-aériens lourds comme le Patriot, aux missiles sol-air légers comme le Stinger, et à la supériorité aérienne assurée par l’US Air Force, le système étant limité par la capacité de production énergétique embarquée à bord du Stryker pour conserver une mobilité cohérente avec le besoin d’accompagnement des forces. A l’instar de l’ensemble de ces nouveaux systèmes à énergie dirigée, le Guardian sera interconnecté avec les systèmes de détection présents sur le théâtre d’opération, en application de la doctrine Joint All-Domain au coeur de la stratégie d’engagement US dans les années à venir.

Le système Valkyrie IFPC-HEL


Le reste de cet article est réservé aux abonnés

Les articles en accès gratuit intégral sont accessibles dans la rubrique « Articles Gratuits ». Les abonnés ont accès aux articles Actualités, Analyses et Synthèses en intégralité. Les articles en Archives (plus de 2 ans) sont réservés aux abonnés professionnels.

Connectez-vous ————— Abonnez-vous

Abonnement Mensuel 5,90 € / mois – Abonnement Personnel 49,50 € / an – Abonnement étudiant 25 € / an – abonnement professionnel 180 € / an – Sans engagement de durée.


A lire également

You cannot copy content of this page
Meta-Défense

GRATUIT
VOIR