Comment le nouveau drone sous-marin de Naval Group va redéfinir le combat naval ?

A la suite de l’annulation du contrat australien portant sur la conception et la fabrication de 12 sous-marins à propulsion conventionnelle de la classe Attack dérivée du Shortfin Barracuda, le constructeur naval français Naval Group était dans une posture peu enviable, tant son image internationale avait été altérée par cette décision.

Lire l'Article
You cannot copy content of this page
Meta-Défense

GRATUIT
VOIR