Le missile hypersonique 3M22 Tzirkon a été testé à partir du sous-marin nucléaire Severodvinsk

Alors que la campagne d’essais du missile anti-navire hypersonique Tzirkon 3M22 a été couronnée de succès au mois de septembre avec le 10ème tirs réussi à partir de la frégate Admiral Gorshkov après une campagne débutée en février 2020, les autorités russes avaient annoncé que les essais de mise en oeuvre du nouveau missile à partir de sous-marin débuteraient en octobre. Il n’aura guère fallut être patient puisque le 4 octobre, la Marine russe a annoncé avoir procédé aux deux premiers tirs de cette phase de test, tous deux à partir du sous-marin nucléaire lance-missiles Severodvinsk, première unité de la classe Iassen du projet 885, entrée en service en 2013. Selon le communiqué des autorités russes, un premier tir a été effectué en surface, puis un second aurait eut lieu en plongée à une immersion de 40 mètres, les deux tirs s’étant soldés par un succès, vis-à-vis des éléments testés. Ce double essais, qui s’est tenu a peine quelques semaines après le dernier test de validation du missile dans sa version surface-surface, démontre une grande confiance des ingénieurs mais également des autorités militaires russes dans leur nouveau missile, et laisse supposer que la campagne de test à bord de sous-marins pourrait être rapidement menée. Quant aux premiers submersibles équipés de ces missiles, ils pourraient bien naviguer dès 2022.

En revanche, il est très probable que, dans un premier temps au moins, seuls le Severodvinsk de la classe Iassen, les deux sous-marins de la classe Iassen-M qui seront en service en 2022, le Kazan et le Novosibirsk, et le sous-marin nucléaire lance-missile Orel de la classe Antei-AM, pourront en être équipés, étants les seuls à disposer du système de lancement vertical capable d’accueillir le missile P800 Oniks ou le missile 3M54K1/2 Kalibr, missiles ayant servi de base de compatibilité pour le design du Tzirkon. Ultérieurement, les sous-marins de la classe Antei qui seront progressivement modernisés comme l’Orel au standard 949AM, et qui auront vu les 24 silos pour missiles P700 Granit remplacés par 72 silos pour missiles P800 et 3M54, pourront également mettre en oeuvre le 3M22 Tzirkon, tels les sous-marins Irkutsk et Chelyabinsk actuellement en cours de modernisation aux chantiers navals Zvesda. En revanche, rien n’indique qu’il soit prévu à ce jour de lancer horizontalement le missile à l’instar des missiles 3M54/E pouvant équiper les sous-marins à propulsion conventionnelle projet 636 et 636.3 improved Kilo.

Première unité de la version modernisée projet 885M Iassen, le Kazan pourra lui aussi mettre en oeuvre le nouveau missile hypersonique anti-navire 3M22 Tzirkon aux cotés des missiles P800 Oniks et 3M54K Kalibr qui l’équipent déjà

A l’instar des missiles qui équiperont à partir de 2022 certaines unités de surface de la Marine russe, comme les nouvelles de la classe Admiral Gorshkov, l’entrée en service de la version à changement de milieux du missile anti-navire hypersonique 3M22 va poser de sérieuses difficultés aux marines occidentales, en particulier pour sécuriser une éventuelle route maritime entre les Etats-Unis et l’Europe en cas de tensions. Donné pour être capable d’évoluer à des vitesses atteignant Mach 8, et une portée de prés de 1000 km (non démontrée à ce jour, la portée maximale testée étant 350 km), le missile 3M22 Tzirkon peut redessiner à lui seul une partie du rapport de force naval dans l’Atlantique Nord.


Le reste de cet article est réservé aux abonnés

Les articles en accès gratuit intégral sont accessibles dans la rubrique « Articles Gratuits ». Les abonnés ont accès aux articles Actualités, Analyses et Synthèses en intégralité. Les articles en Archives (plus de 2 ans) sont réservés aux abonnés professionnels.

Connectez-vous ————— Abonnez-vous

Abonnement Mensuel 5,90 € / mois – Abonnement Personnel 49,50 € / an – Abonnement étudiant 25 € / an – abonnement professionnel 180 € / an – Sans engagement de durée.


A lire également

You cannot copy content of this page
Meta-Défense

GRATUIT
VOIR