L’US Army va expérimenter 107 nouvelles technologies lors du projet Convergence 2021

A l’instar de l’US Navy et de l’US Air Force, l’US Army développe, simultanément, plusieurs centaines de programmes de Recherche et Developpement aux ambitions et au calendrier souvent très disparates. Et comme ses homologues, elle doit en valider les capacités coopératives en application de la nouvelle doctrine Joint All-Domain Command and Control, ou JADC2, qui encadre l’évolution stratégique et tactique des opérations militaires américaines dans les années et décennies à venir. Pour cela, elle organise depuis l’année dernière chaque automne un grand exercice, désigné « Projet Convergence », destiné précisément à valider les capacités coopératives de certains de ses programmes, ainsi que d’en évaluer la plus-value opérationnelle sur le champs de bataille.

Le premier opus, Convergence 2020, s’était déroulé du 11 aout au 1er septembre 2020 à Yuma, en Arizona, et n’avait que des ambitions limitées, en partie du fait de la crise sanitaire liée au Covid19 qui frappait durement les Etats-Unis. 500 militaires et civils évaluèrent 3 semaines durant les capacités de coopération de certains systèmes clés, comme les drones, les nouveaux systèmes d’artillerie, la reconnaissance robotisée, ou l’utilisation de l’Intelligence artificielle. Les résultats, qui allaient du franc succès à l’échec flagrant selon les domaines, furent analysés pendant une année par les ingénieurs et techniciens de l’US Army et de ses prestataires industriels, afin de résoudre les difficultés rencontrées, mais également de permettre une extension de l’échelle des tests à l’occasion de la seconde itération, Convergence 2021.

Comme en 2020, le système IVAS de réalité augmenté d’infanterie fera l’objet d’un scénario dédié lors de l’exercice Convergence 2021

Celle-ci aura lieu du 12 octobre au 10 novembre 2021, et se repartira sur plusieurs sites, et non un seul. En outre, au delà des quelques millier de militaires et des 107 programmes technologiques de l’US Army qui participeront à l’exercice, des personnels et matériels de l’US Air Force, de l’US Navy, de l’US Marines Corps et de l’US Space Force participeront également aux essais, dans une première tentative de donner corps à la doctrine JADC2, même de manière limitée. Au total, 7.000 personnels participeront à l’exercice, dont 900 uniquement dédiés à la collecte d’information, 10 fois plus que lors de la mouture précédente. En outre, celui-ci sera beaucoup plus ambitieux, ne se limitant pas seulement à la simple expérimentation de connexion de systèmes, en appliquant un grand nombre de ces nouvelles technologies collaboratives pour répondre à 7 scénarios différents, contre seulement 3 en 2020.


Le reste de cet article est réservé aux abonnés

Les articles en accès gratuit intégral sont accessibles dans la rubrique « Articles Gratuits ». Les abonnés ont accès aux articles Actualités, Analyses et Synthèses en intégralité. Les articles en Archives (plus de 2 ans) sont réservés aux abonnés professionnels.

Connectez-vous ————— Abonnez-vous

Abonnement Mensuel 5,90 € / mois – Abonnement Personnel 49,50 € / an – Abonnement étudiant 25 € / an – abonnement professionnel 180 € / an – Sans engagement de durée.


A lire également

You cannot copy content of this page
Meta-Défense

GRATUIT
VOIR