Les armées turques reçoivent leurs premiers drones Akinci

Deux années. C’est le temps qu’il aura fallu au spécialiste turque de la fabrication de drones miltaires Baykar, pour amener son nouveau drone Moyenne Altitude Longue Endurance MALE Akinci du stade de prototype à son entrée opérationnelle au sein des armées turques. Le 29 aout, à l’occasion d’une cérémonie aux forts élans nationalistes, c’est le président R.T Erdogan en personne qui célébra l’arrivé du nouveau drone de combat dans ses armées, avec une fierté non feinte de la part du dirigeant turc. Il faut dire que le Akinci PT-2 TIHA a de quoi satisfaire le président, et ses efforts en faveur d’une industrie de défense turque puissante et autonome, en se posant comme une alternative crédible aux drones occidentaux, russes et chinois, mais également en confirmant sans le moindre doute les capacités de sa propre industrie, après le succès retentissant operationnel comme commercial du drone MALE léger TB2 du même Baykar.

Pour developper l’Akinci, Baykar ne s’est pas contenté de surfer son le succès de son modèle phare qui fit la démonstration de son efficacité en Libye et dans le Haut-Karabakh. L’entreprise a en effet pris de nombreux risques pour concevoir un drone bien plus imposant, 20 mètres d’envergure et 6 tonnes au décollage pour l’Akinci contre 12m et 650 kg pour le TB2, de sorte à proposer une réelle alternative aux drones américains, chinois ou russes, comme au futur drone Euromale européen. Et de fait, l’Akinci a des performances sans commune mesure avec son aïeul, capable d’emporter jusqu’à 1,3 tonnes de charge utile à 12.000 mètres d’altitude et à 200 noeuds de vitesse de croisière, contre 180 kg à 6500 m à 200 km/h pour le TB2, et plaçant l’Akinci dans la même catégorie que le MQ9 Reaper de General Atomics. Même catégorie, à une différence prés, le prix, puisque si le prix de l’Akinci est un secret jalousement gardé, nombreux sont ceux à estimer qu’il sera proposé au tarif de 80 à 90 M$ le système de 3 drones, soit la moitié du prix d’un système Reaper, et une offre compétitive par rapport aux Wing Loong II chinois.

Le drone MALE léger TB2 Bayraktar a fait al réputation de l’entreprise Baykar tout en propulsant l’Industrie de défense turque sous les projecteurs médiatiques mondiaux.

Le reste de cet article est réservé aux abonnés

Les articles en accès gratuit intégral sont accessibles dans la rubrique « Articles Gratuits ». Les abonnés ont accès aux articles Actualités, Analyses et Synthèses en intégralité. Les articles en Archives (plus de 2 ans) sont réservés aux abonnés professionnels.

Connectez-vous ————— Abonnez-vous

Abonnement Mensuel 5,90 € / mois – Abonnement Personnel 49,50 € / an – Abonnement étudiant 25 € / an – abonnement professionnel 180 € / an – Sans engagement de durée.


A lire également

You cannot copy content of this page
Meta-Défense

GRATUIT
VOIR