Les coûts du F-35 une nouvelle fois dans le collimateur du Congrès US

Le pilotage politique et budgétaire de l’effort de Défense des Etats-Unis n’est pas, comme on pourrait le penser, du ressort de la Maison Blanche, mais du Congrès. C’est la raison pour laquelle les discussions autour du projet de budget présenté chaque année par l’exécutif donne lieu presque systématiquement à d’âpres négociations ai sein des comités sénatoriaux et de la chambre des Représentants, avec parfois de substantielles variations de volume comme de trajectoire en fin de parcours. Cette année, avec une Chambre des Représentants à majorité Démocrate et un Sénat à parité pleine 50-50 entre les deux grands partis, ne fait pas exception à la règle. Mais dans le contexte géopolitique délicat du moment, les parlementaires des deux camps semblent être parvenus à un accord, non pas pour valider le budget présenté par Joe Biden et le Pentagone, mais pour l’incrémenter de 25 Md$ afin de financer une grande partie des programmes en attentes, comme un second destroyer Arleigh Burke Flight III, la modernisation de chars Abrams et de Stryker, ou encore l’acquisition de F-15EX supplémentaires.

En revanche, il est un dossier à propos duquel le Représentant démocrate de l’Etat Washington Adam Smith, par ailleurs président de la Commission de La Défense de la Chambre des Représentants, s’est voulu particulièrement offensif, à savoir les surcouts constatés autour de la maintenance des avions F-35 au sein des forces armées US. Déjà connu pour des positions des plus fermes vis-à-vis de ce programme, Adam Smith et la Commission Défense ont, en effet, ordonné au Pentagone de fournir, d’ici mars 2022, un rapport détaillé sur la soutenabilité à terme du programme d’acquisition de F35 suivi par les Etats-Unis, à savoir 1.763 F-35A pour l’US Air Force, 353 F-35B à décollage vertical pour le Corps des Marines, et 273 F-35C capables d’être mis en oeuvre à partir des porte-avions US pour l’US Navy et le Corps des Marines.

Plus la flotte de F-35A de l’USAF s’accroit, plus ses couts de maintenance excessifs pèsent sur son budget selon la HASC

Le reste de cet article est réservé aux abonnés

Les articles en accès gratuit intégral sont accessibles dans la rubrique « Articles Gratuits ». Les abonnés ont accès aux articles Actualités, Analyses et Synthèses en intégralité. Les articles en Archives (plus de 2 ans) sont réservés aux abonnés professionnels.

Connectez-vous ————— Abonnez-vous

Abonnement Mensuel 5,90 € / mois – Abonnement Personnel 49,50 € / an – Abonnement étudiant 25 € / an – abonnement professionnel 180 € / an – Sans engagement de durée.


A lire également

You cannot copy content of this page
Meta-Défense

GRATUIT
VOIR