Le Tampon Operationnel, une alternative pour renforcer les Armées et l’Industrie de Défense

Face aux bouleversements rapides qui touchent les équilibres géostratégiques dans le monde, les armées françaises, comme l’industrie de défense nationale, font face à un problème complémentaire mais sans solution évidente. En effet, les armées ne cessent de répéter, de manière de plus en plus audible, qu’elles manquent de moyens, et notamment de moyens lourds et d’effectifs, pour assurer leurs missions dans un contexte ou les engagements de haute intensité pourraient redevenir possible, voire devenir la norme. Dans le même temps, la base industrielle et technologique Défense française, ou BITD, si elle dispose aujourd’hui d’une activité relativement soutenue, manque clairement de visibilité à moyen terme, mais également de volume de production, pour pouvoir imposer ses équipements lors des compétitions sur la scène internationale. La complémentarité des besoins est donc évidente, mais ne peut s’opérer aujourd’hui en raison des limitations budgétaires imposées par l’état des finances publiques du pays, largement handicapées par la crise COVID.

Parallèlement, il apparait de manière de plus en plus évidente que les équipements militaires d’occasion, et notamment les occasions récentes avec un réel potentiel militaire à moyen et long terme, connaissent un succès croissant auprés de nombreux pays désireux d’accroitre rapidement leurs capacités militaires face à des menaces qui, elles aussi, évoluent rapidement. Ces demandes touchent aussi bien le domaine des avions de combat, comme ce fut le cas pour l’acquisition par la Grèce de 18 Rafale dont 12 d’occasion avec une première livraison qui eut lieu hiers à Istres, ainsi que les navires, comme dans le cas de la vente des 2 Frégates FREMM françaises au Maroc et à l’Egypte, suivie de deux frégates FREMM prélevées sur l’inventaire de la Marine Italienne pour le Caire. Dans ces conditions, il apparait pertinent d’envisager un modèle complémentaire à la vente traditionnelle des équipements de défense, permettant simultanément de répondre à ce besoin à l’exportation, d’augmenter les capacités opérationnelles immédiates des Armées, et d’augmenter l’activité des industries de défense, sans impacter les finances publiques, le Tampon Operationnel.

Les deux FREMM exportées par la France en Egypte et au Maroc ont été prélevées sur la production destinée à la Marine nationale, entrainant un décalage de livraison et l’obligation de prolonger la vie opérationnelle de certains navires français.

Son principe est relativement simple, bien que novateur. Les Armées françaises recevraient un certain nombre d’équipements majeurs surnuméraires vis-à-vis du format défini par la programmation militaire, dont elles pourront disposer de manière opérationnelle tout en respectant certaines limitations, dans le cadre d’un contrat de leasing porté par une société en Partenariat Public-Privé spécialement créée à cet effet. Ces équipements seront dans le même temps proposés sur le marché international soit en acquisition directe, soit sous la forme de leasing, avec des délais de mise en oeuvre bien plus courts que dans le cadre d’une fabrication à la demande. Bien évidemment, plus l’équipement sera âgé, plus le prix sera attractif. Le transfert d’un équipement vers un client export entrainerait son remplacement, soit à l’identique, soit sous forme incrémentale, de sorte que le tampon opérationnel, constitué des équipements surnuméraires dans les armées, resterait constant.

Le reste de cet article est réservé aux abonnés

Les articles en accès gratuit intégral sont accessibles dans la rubrique « Articles Gratuits ». Les abonnés ont accès aux articles Actualités, Analyses et Synthèses en intégralité. Les articles en Archives (plus de 2 ans) sont réservés aux abonnés professionnels. L’abonnement doit être souscrit sur le site web de Meta-Défense

Jusqu’à dimanche seulement, profitez de 20% de réduction sur votre abonnement annuel (pro/perso/étudiant) avec le code ETE2021


A lire également

You cannot copy content of this page
Meta-Défense

GRATUIT
VOIR