La nouvelle stratégie de l’US Air Force prévoit un cycle de vie de 15 ans pour ses chasseurs

Alors qu’il dirigeait les acquisitions et les développements de l’US Air Force sous l’Administration Trump, le docteur Will Roper avait personnifié une dynamique de changement radicale dans le pilotage des programmes industriels de l’USAF, mais également dans sa conception même du cycle de vie des avions de combat. Présentée sous le nom de « Digital Century Série« , ce paradigme reposait sur l’utilisation intensive de la modélisation et des tests numériques, sur une approche de conception Agile, et sur l’utilisation d’une architecture ouverte permettant une grande souplesse dans la conception modulaire de l’ensemble. Plusieurs programmes récents ont mis en oeuvre cette doctrine, désignée sous le terme de e-Programme par les autorités militaires, dont la modernisation des B52 (remotorisation) et des A10 (nouvelles ailes), ainsi que le nouvel appareil d’entrainement avancé T-7A désigné plus tard eT-7A.

Aprés le départ de Will Roper du Pentagone avec le changement d’Administration, on aurait pu penser que cette dynamique se serait étiolée en perdant son plus charismatique promoteur. Force est de constater qu’il n’en est rien, et la nouvelle directrice des acquisitions par intérim de l’USAF, Darlene Costello, a récemment fait la démonstration que les axes, objectifs et méthodes présentés par son prédécesseur, restaient au coeur de la stratégie industrielle et technologique de l’US Air Force. Lors d’une présentation aux officiers du Potomac Club, elle a ainsi détaillé avec précision la manière dont elle entendait faire évoluer les pratiques industrielles de son armée, et présenté la vision stratégique de celle-ci au sujet du nouveau rythme industriel et technologique qui résulte de la compétition avec Pékin et, dans une moindre mesure, avec Moscou.

L’eT-7A Red Hawk de Boeing et Saab constitue l’un des premiers e-Programme reconnu comme tel par l’US Air Force

Cette doctrine repose sur deux catégories de programmes. Les e-Programmes sont conçus en respectant le triptyque technologique précédemment présenté (modélisation et tests numériques, Agile et architecture ouverte), permettant des développements à la fois plus rapides, moins onéreux et de-risqués. Outre les B52, A10 et e-T7A déjà mentionnés, on y retrouve également le F15EX et le ground Based Strategic Deterrent, ou GBSD, qui doit permettre de remplacer les missiles balistiques intercontinentaux Minuteman III actuellement en service. Bien qu’il ne soit pas mentionné en tant que tel, le programme B-21 Raider de bombardier strategique de nouvelle génération, semble également respecter les critères d’un e-Programme dans de très nombreux domaines.

Les programmes e-Series sont, quant à eux, des e-Programmes conçus sur la base d’une modélisation complète de son cycle de vie industriel, economique et opérationnel sur l’ensemble de sa durée de vie. Cette classification est évidement très proche de celle présentée auparavant sous le terme « Digital Century Series », sans toutefois la référence peu engageante à la Century Série des années 50 qui fut, en de nombreux points, un échec operationnel comme industriel, et sans l’esprit de série globale complémentaire systématique qu’elle sous-entend. Pour l’heure, un seul programme s’inscrit dans ce paradigme ultime, le Next Generation Air Dominance, ou NGAD, qui doit permettre de remplacer, avant la fin de la décennie, les F22 Raptor de l’uSAF, mais qui pourrait bien, dans le même temps, produire une alternative au F35A, moins onéreuse à l’acquisition et surtout à l’utilisation, et plus adaptée aux besoins spécifiques de l’USAF entre 2030 et 2040, notamment sur le théâtre Pacifique.

Le remplaçant du F22 pourrait bien ne voler que 12 à 15 ans avant d’être remplacé par un appareil plus adapté aux nouvelles exigences opérationnelles et technologiques face à la Chine, selon Darlene Costello

Le reste de cet article est réservé aux abonnés

Les articles en accès gratuit intégral sont accessibles dans la rubrique « Articles Gratuits ». Les abonnés ont accès aux articles Actualités, Analyses et Synthèses en intégralité. Les articles en Archives (plus de 2 ans) sont réservés aux abonnés professionnels. L’abonnement doit être souscrit sur le site web de Meta-Défense

Jusqu’à dimanche seulement, profitez de 20% de réduction sur votre abonnement annuel (pro/perso/étudiant) avec le code ETE2021


A lire également

You cannot copy content of this page
Meta-Défense

GRATUIT
VOIR