24 missiles anti-aériens Sea-Ceptor supplémentaires pour les destroyers Type 45 britanniques

A l’instar des frégates de défense aériennes Horizon de la Marine Nationale et de la Marine Italienne, les 6 destroyers britanniques Type 45 de la classe Daring sont équipés, pour la défense anti-aérienne, de 6 systèmes de lancement vertical de missiles SYLVER 50 pour 48 silos contenant un panachage de missiles Aster 15 d’une portée de 30 km, et de missiles Aster 30 d’une portée supérieure à 120 km. Désigné sous le nom Sea Viper par la Royal Navy, ce système assure une protection globale au destroyer, ainsi qu’aux navires qu’il escorte, contre de nombreux types de menace, comme les avions de combat ou les missiles anti-navires. En outre, et toujours comme les 4 frégates Horizon, chaque destroyer dispose d’un emplacement réservé à l’avant du navire, permettant de recevoir, si besoin, 2 systèmes Sylver supplémentaires, soit 16 missiles Aster.

Mais la Royal Navy aura finalement arbitré en faveur d’une autre alternative à l’occasion de la modernisation de ses navires, afin d’en renforcer le potentiel opérationnel et faire face aux nouvelles menaces apparues depuis la conception du bâtiment au début des années 2000. Dans un mélange d’opportunisme budgétaire et d’anticipation opérationnelle, celle-ci va en effet placer en lieu et place de cet espace réservé, un système Sea Ceptor disposant de 24 missiles CAAM (Common Anti-Air Modular) conçus par MBDA et d’une portée supérieure à 25 km (et donc une alternative à l’Aster 15) qui sera prélevé sur l’une des frégates Type 23 qui seront prochainement retirées du service, et qui avaient reçu ce système lors de leur dernière phase de modernisation. Dans le même temps, les Aster 15 en silo SYLVER seront remplacés par des Aster 30, offrant à chaque navire une impressionnante puissance de feu anti-aérienne, en plus d’une polyvalence et d’une capacité à résister aux attaques de saturation équivalente à celle des meilleurs destroyers du moment, comme les Arleigh Burke Flight III de l’US Navy, ou les Maya japonais.

Lancement d’un missile CAAM à partir d’une frégate Type 23 de la Royal Navy. Le missile est dérivé du missile Air-Air à courte portée ASRAAM qui équipe notamment les Typhoon de la Royal Air Force.

Le reste de cet article est réservé aux abonnés

Les articles en accès gratuit intégral sont accessibles dans la rubrique « Articles Gratuits ». Les abonnés ont accès aux articles Actualités, Analyses et Synthèses en intégralité. Les articles en Archives (plus de 2 ans) sont réservés aux abonnés professionnels.

Connectez-vous ————— Abonnez-vous

Abonnement Mensuel 5,90 € / mois – Abonnement Personnel 49,50 € / an – Abonnement étudiant 25 € / an – abonnement professionnel 180 € / an – Sans engagement de durée.


A lire également

You cannot copy content of this page
Meta-Défense

GRATUIT
VOIR