Armure, combinaison et exosquelette : Quand la Science-Fiction ouvre la voie

Qu’il s’agisse d’armures pour accroitre la résistance du corps, ou de tenues de camouflage pour exacerber la discrétion et la furtivité des soldats, les militaires portent des tenus et des appendices de protection depuis plusieurs millénaires. Aujourd’hui, nous voyons apparaitre les prémices d’une nouvelle génération de systèmes destinés aussi bien à protéger qu’à accroitre la puissance et la résistance du combattant, et parfois pour l’effacer des systèmes de détection de l’adversaire, que ce soit sous la forme d’exosquelettes, de « body-armor » connectées, ou de tenues de camouflage adaptatives. Dans ce domaine, la science-fiction a, depuis de nombreuses années, ouvert la voie, aussi bien dans la littérature, la bande-dessinée que dans le cinéma et les séries télévisées, avec parfois des approches particulièrement inspirantes pour les ingénieurs en charge de ce type de programme. Dans cet article, nous présenterons 5 des tenus de combat les plus interessantes issues de l’univers Scyfy, pour en étudier les spécificités, et la pertinence du concept proposé.

1- Aliens : Le Retour : Exosquelette pour M56 Smart Gun

En 1986, James Cameron réalisait un de ses premiers block-buster avec Aliens – Le Retour, narrant l’aventure d’Ellen Ripley accompagnée d’une escouade de Space Marines sur une planète en processus de terraformation, LV-426, pour y affronter des « xenomorphes », les créatures qui avaient terrassé l’équipage du Nostromo dans le premier opus de la série. L’on y retrouve certains aspects qui formeront la marque de fabrique de Cameron au cours de sa longue et fructueuse carrière cinématographique, en particulier la précision avec laquelle il conçoit les équipements militaires du futur, dont le système de combat M56 Smart Gun de Drake et Vasquez, deux des space marines les plus charismatiques du film. Le Smart Gun se compose d’une mitrailleuse lourde (18 kg) destinée à l’appui feu dynamique des escouades d’infanterie, ainsi que d’un exosquelette simplifié permettant de repartir le poids de l’arme et des munitions, ainsi que d’absorber le recul du tir, sans entraver la mobilité de l’équipe de combat, et sans nécessiter la prise de couvert ou de support de tir. En outre, un système de visée sur casque complète la panoplie, permettant au Space Marines de disposer d’une grande puissance de feu sur la durée, et dans le mouvement de l’action.

Les Marines Coloniaux Vasquez et Drake avec leur M56 Smart Gun sont parmi les personnages les plus charismatiques du film de James Cameron

Le principe proposé n’est pas sans rappeler certaines expérimentation autour de la mitrailleuse Gatling M134 rattachée à une armure de combat, sans que ce dernier n’en offre la même fluidité dans le tir comme dans le deplacement. James Cameron a poussé le niveau détail jusqu’à imaginer les mouvements spécifiques liés à l’utilisation de la M56, dans une dynamique inspirée d’arts martiaux comme le Ju jitsu ou l’Aïkido, conférant aux mouvements des marines une plastique féline. En revanche, si cette technologie et cette tactique semblent efficace face à des xénomorphes (et encore), on comprend que le tireur se retrouve particulièrement vulnérable aux tirs adverses, et ce d’autant que le système de bras porteur ne parait pas adapté à des prises de couverts, pourtant essentiels dans la progression de l’infanterie. Reste que la connexion physique et logique entre l’arme, le système de visée de casque, et l’armure de combat était remarquablement visionnaire en 1986, alors que nous ne commençons qu’aujourd’hui à mettre en oeuvre ce type de technologie.

2- Dune : Le Distille

Le reste de cet article est réservé aux abonnés

Les articles en accès gratuit intégral sont accessibles dans la rubrique « Articles Gratuits ». Les abonnés ont accès aux articles Actualités, Analyses et Synthèses en intégralité. Les articles en Archives (plus de 2 ans) sont réservés aux abonnés professionnels. L’abonnement doit être souscrit sur le site web de Meta-Défense

Jusqu’à dimanche seulement, profitez de 20% de réduction sur votre abonnement annuel (pro/perso/étudiant) avec le code ETE2021


A lire également

You cannot copy content of this page
Meta-Défense

GRATUIT
VOIR