La Chine construirait 119 nouveaux silos pour missiles intercontinentaux nucléaires

Dans un discours qui se veut fondateur de l’avenir de la Chine et du Partie Communiste Chinois donné à l’occasion des célébrations du centenaires du PCC, le Président Xi Jinping a martelé la détermination de son pays à assurer la protection de son intégrité territoriale et de ses intérêts, appelant à l’accélération du renforcement et de la modernisation de l’Armée Populaire de Libération, face à un adversaire qui, sans jamais être directement nommé, est toutefois désigné comme l’origine de tous les maux qui ont frappé la Chine depuis 1840 à la Guerre de l’Opium, à savoir l’Occident. C’est dans ce contexte quasi-martial que deux spécialistes des questions militaires chinoises, Jeffrey Lewis et Decker Eveleth, ont mis au jour, en analysant minutieusement un grand nombre de clichés satellites, la construction d’un nouveau site qui semble dédié au lancement de missiles balistiques intercontinentaux, ou ICBM, sur les plateaux désertiques de la province de Gunza, dans le nord du pays, entre la Mongolie et le Tibet.

Certes, Pékin avait déjà annoncé son intention de renforcer ses capacités de défense stratégique, en consacrant 500 Md$ sur les 10 prochaines années, et 1.200 Md$ sur 30 ans, à développer et accroitre ses capacités dans ce domaine. Mais la construction de ce nouveau site, et de ses 119 silos pour missiles ICBM capables de frapper aussi bien l’Europe que les Etats-Unis, constitue une rupture de taille dans le dimensionnement actuel des forces chinoises, qui ne disposent à ce jour, que de moins d’une centaine de ces missiles, dont seulement 16 seraient en silos durcis. En outre, les différents clichés de la zone entourant la petite de ville de Yumen prés de laquelle le nouveau complexe stratégique serait en construction, montrent que les travaux n’auraient débuté qu’en février 2021, et que les nouvelles infrastructures, comprenant les silos mais également les bunkers de commandement et un vaste réseau sous-terrain, sont construites à une vitesse très élevée.

L’emplacement des 119 silos repérés par Jeffrey Lewis et Decker Eveleth dans la province de Gunza à proximité de la ville de Yumen

Le reste de cet article est réservé aux abonnés

Les articles en accès gratuit intégral sont accessibles dans la rubrique « Articles Gratuits ». Les abonnés ont accès aux articles Actualités, Analyses et Synthèses en intégralité. Les articles en Archives (plus de 2 ans) sont réservés aux abonnés professionnels.

Connectez-vous ————— Abonnez-vous

Abonnement Mensuel 5,90 € / mois – Abonnement Personnel 49,50 € / an – Abonnement étudiant 25 € / an – abonnement professionnel 180 € / an – Sans engagement de durée.


A lire également

You cannot copy content of this page
Meta-Défense

GRATUIT
VOIR