La Corée du Sud investira 2,5 Md$ pour developper son propre « Iron Dome »

Située à seulement 35 km de la frontière nord-coréenne, la protection de Séoul, la capitale de la Corée du Sud, et de ses 10 millions d’habitants, a toujours été un casse-tête et un enjeu majeur pour les planificateurs militaires sud-coréens, et ce d’autant plus qu’elle se trouve désormais à portée directe des systèmes d’artillerie modernes comme le nouveau canon de 152 mm M-2018 nord-coréen dont la portée estimée atteindrait les 40 km. Jusqu’à présent, le pays s’était appuyé sur un bouclier anti-missile Patriot et sur sa puissante force aérienne pour neutraliser cette menace, mais les évolutions technologiques récentes obligent aujourd’hui les planificateurs à mettre en oeuvre de nouvelles solutions, capables aussi bien d’intercepter des missiles balistiques que des drones et des obus d’artillerie, afin de protéger le coeur économique et politique du pays.

C’est une des raisons pour laquelle la Defense Acquisition Programme Administration, ou DAPA, l’agence d’état en charge des programmes d’armement de Corée du Sud, a annoncé par la voix du Ministre de la Défense Suh Wook, le lancement d’un programme visant à developper un système de protection contre les menaces aériennes, comparable au système israélien Iron Dôme, qui a montré toute l’étendue de ses capacités il y a quelques semaines lors de l’offensive du Hamas contre les villes israéliennes. L’objectif annoncé est de developper, d’ici 2030, un système capable d’intercepter des missiles sol-sol ou air-sol, mais également les roquettes et obus d’artillerie ainsi que les drones, et d’être en mesure de faire face à des attaque d’ampleur visant à saturer les défenses, afin de protéger les infrastructures critiques et les bases militaires selon le communiqué. Pour cela, la DAPA investira un budget de 2.980 milliards de Won, soit 2,56 Md$, afin de developper, entre autre, le missile d’interception qui sera mis en oeuvre par ce système.

En avril 2021 eut lieu la cérémonie de présentation officielle du prototype du KF-21 Boramae, le chasseur de nouvelle génération développe par l’industrie aéronautique de défense sud-coréenne

Le reste de cet article est réservé aux abonnés

Les articles en accès gratuit intégral sont accessibles dans la rubrique « Articles Gratuits ». Les abonnés ont accès aux articles Actualités, Analyses et Synthèses en intégralité. Les articles en Archives (plus de 2 ans) sont réservés aux abonnés professionnels. L’abonnement doit être souscrit sur le site web de Meta-Défense

Jusqu’à dimanche seulement, profitez de 20% de réduction sur votre abonnement annuel (pro/perso/étudiant) avec le code ETE2021


A lire également

You cannot copy content of this page
Meta-Défense

GRATUIT
VOIR