Le Char Challenger 3 britannique (aussi) sera protégé par le système Trophy israélien

Nous savions que Londres prévoyait de doter son futur char Challenger 3, un retrofit du Challenger 2 actuellement en service pour en palier les défauts et obsolescence et permettre de faire la jonction avec un possible remplaçant à partir de 2035, d’un système de protection Hard-Kill pour en accroitre la protection face aux missiles et roquettes anti-chars. Le ministère de la Défense britannique vient de confirmer que le système de protection active Trophy de l’israélien Rafael avait été retenu pour cela, en l’occurence dans sa version allégée Trophy MV/VPS. La British Army sera donc la 3ème armée de l’OTAN à choisir le système d’auto-protection israélien, après l’US Army qui a commandé 400 kits pour équiper ses Abrams M1A2 en mission, soit l’équivalent de 4 brigades de Combat, et l’armée allemande, qui a commandé une trentaine de ces systèmes pour équiper, au besoin, l’équivalent d’une compagnie de Leopard 2.

Entré en service en 2011 pour équiper les chars Merkava Mk4 et les véhicules de combat d’infanterie Namer de l’Armée israélienne, le Trophy s’est rapidement taillé une réputation d’efficacité, aussi bien en exercice qu’au combat, puisqu’aucun blindé israélien protégé par le système n’a été perdu depuis son entrée en service, et que le constructeur, comme les tests réalisés par l’US Army, auraient permis de démontrer une efficacité de l’ordre de 95 % contre les roquettes et missiles antichars. Il repose sur 4 antennes radars EL/M-2133 couvrant les 360° entourant le blindé, et capables de détecter les projectiles le visant. Un calculateur détermine alors la position d’interception optimum pour y envoyer une munition MEFP composée de plusieurs penetrateurs en matrice compacte chargés de détruire le projectile sans menacer les forces alliées alentours. Au fil des versions, le Trophy a vu ses capacités s’accroitre, notamment pour intercepter les obus à charge creuse tirés d’un autre blindé, et bientôt, selon Rafael, pour détruire les penetrateurs cinétiques des obus flèches modernes. Il a également vu son poids se réduire, passant de prés d’une tonne dans sa version initiale, à seulement 600 kg dans la version MV/VPS, et même 200 kg dans la version « Light » destinée à protéger les véhicules légers. La perte de poids de la version MV s’est accompagnée d’une baisse de tarifs, pour s’établir sous la barre du million de $.

L’US Army a sélectionné le TROPHY de Rafael comme solution intérimaire de protection hard-kill pour protéger ses Abrams M1A2 dans l’attente d’un système de protection de facture nationale

Le reste de cet article est réservé aux abonnés

Les articles en accès gratuit intégral sont accessibles dans la rubrique « Articles Gratuits ». Les abonnés ont accès aux articles Actualités, Analyses et Synthèses en intégralité. Les articles en Archives (plus de 2 ans) sont réservés aux abonnés professionnels.

Connectez-vous ————— Abonnez-vous

Abonnement Mensuel 5,90 € / mois – Abonnement Personnel 49,50 € / an – Abonnement étudiant 25 € / an – abonnement professionnel 180 € / an – Sans engagement de durée.


A lire également

You cannot copy content of this page
Meta-Défense

GRATUIT
VOIR