Face au Congrès, l’US Air Force demande plus de 15-EX, mais pas de F35A

Aux Etats-Unis, le budget annuel de la Défense est certes proposé par l’administration en place, mais il est avant tout décidé et ventilé par le Congrès, et non l’exécutif. De fait, une fois le budget du Pentagone présenté par la Maison Blanche, il est de coutume que les Armées US publient une liste de demandes de financements supplémentaires non inclus dans le projet de budget, afin d’inciter les parlementaires américains à donner des coups de pouce plus ou moins appuyés dans certains domaines. Cette année n’aura pas dérogé à la régle, puisque l‘US Army a présenté une demande de financements supplémentaires de 5,5 Md$, portant notamment sur certains équipements précis, comme les 5 hélicoptères CH-47F Block 2 que l’Armée américaine espère bien voir financer par le Congrès, puisque c’est ce même Congrès qui avait financé le début de la production de cette version l’année dernière précisément de cette manière. L’US Navy, pour sa part, demande le financement d’un second destroyer A. Burke Flight III, ainsi que de 4 F35C et de 4 CMV-22B, le tout représentant prés de 2,5 Md$ de crédits supplémentaires pour ces seuls éléments.

Cette « Annual Unfunded Priorities List » était devenue, depuis 2012, le bras de levier de l’US Air Force pour réclamer plus de F35A que les 48 qui lui étaient traditionnellement attribués, et le Congrès avait toujours répondu favorablement à cette demande, amenant la commande globale à 60 appareils. De fait, cette année encore, tous le monde s’attendait à voir la demande pour 12 F35A apparaitre en tête de liste pour l’Air Force, même en dépit des récents mouvements de recul observés de la part du général Brown, son Chef d’Etat-Major, à ce sujet. Pourtant, à la surprise générale, point de F35A supplémentaires dans la liste. Pire, c’est le F15-EX qui y apparait en première position, avec une demande de 1,4 Md$ pour financer l’acquisition de 12 appareils supplémentaires, soit 24 Eagle II au total pour 2022, ainsi que d’autres demandes relatives à l’appareil, notamment 24 kits de réservoirs conformes pour en étendre l’autonomie.

L’USAF demande le financement de 12 F15-EX supplémentaires au delà des 12 déjà inscrits dans le projet de budget 2022 du Pentagone, mais d’aucun F35A supplémentaires en plus de 48 déjà prévus.

Selon l’Etat-Major américain, cette demande correspond au besoin de remplacer le plus rapidement possible les 48 F15 C/D qui seront retirés du service cette année en raison d’une usure trop importante. En revanche, il n’est pas fait référence à un besoin impérieux de remplacer la trentaine de F35 issus des blocks 0.5 et I dont elle a annoncé le retrait anticipé. Le F35A apparait bien dans la liste des financements supplémentaires, mais uniquement pour 360 m$ afin d’améliorer la maintenance et la disponibilité des appareils, en commandant notamment une vingtaine de turboréacteurs F135 supplémentaires, alors que l’on sait que la production de ce moteur comme sa durée de vie sont aujourd’hui des sujets majeurs de préoccupation pour les planificateurs américains.


Le reste de cet article est réservé aux abonnés

Les articles en accès gratuit intégral sont accessibles dans la rubrique « Articles Gratuits ». Les abonnés ont accès aux articles Actualités, Analyses et Synthèses en intégralité. Les articles en Archives (plus de 2 ans) sont réservés aux abonnés professionnels.

Connectez-vous ————— Abonnez-vous

Abonnement Mensuel 5,90 € / mois – Abonnement Personnel 49,50 € / an – Abonnement étudiant 25 € / an – abonnement professionnel 180 € / an – Sans engagement de durée.


A lire également

You cannot copy content of this page
Meta-Défense

GRATUIT
VOIR