TOW, AT4, M4 : l’US Army va renforcer sa puissance de feu antichar

Face à l’accroissement des risques de conflits dits de haute intensité, et la possibilité de devoir faire face à des adversaires dotés de véhicules blindés, l’US Army a entrepris de moderniser son arsenal anti-chars, tant dans le domaine des armes légères que des missiles à moyenne portée. Aujourd’hui, les forces américaines emploient 5 types d’armes antichars : la roquette légère AT4 et le canon sans recul Carl Gustaf M4 d’origine suédoise, le missile d’infanterie FGM-148 Javelin, ainsi que le missile à moyenne portée TOW et le missile lourd AGM-114 Hellfire pour les blindés et les hélicoptères armés. Pour moderniser ce parc, l’US Army a entrepris de developper simultanément un nouveau missile à moyenne portée qui succèdera au TOW, et un missile guidé léger destiné à remplacer les roquettes non-guidées des AT4 et des M4, pour en accroitre la portée et la précision, tout en conservant les attributs principaux de ces systèmes d’armes, à savoir leur mise en oeuvre par l’infanterie, et un cout d’utilisation réduit.

En effet, si le missile FGM-148 Javelin s’est montré très performant depuis son entrée en service en 1996, notamment grâce à son autodirecteur tir et oublie infrarouge lui permettant de prendre à partie des véhicules mobiles jusqu’à 2000 m de distance, son prix unitaire de 80.000 $ reste trés élevé, sachant qu’un fantassin américain coute moins de 100.000 $ par an à l’US Army en matière d’équipement. Jusqu’à présent, la puissance de feu antichars, mais également anti-bunkers, de l’infanterie US était assurée par le lance-roquette antichar AT4 et sa roquette non guidée, dont la masse de 8 kg munition comprise et le prix unitaire de l’ordre de 1500 $ convenait parfaitement aux besoins de l’infanterie US lors des conflits de ces 30 dernières années. Dans le même temps, celle-ci fit l’acquisition de canons sans recul Carl Gustaf de 84mm, aprés que les forces spéciales US en aient apprécié l’efficacité au combat en Afghanistan. Désigné M3 puis M4 dans sa dernière version, le Carl Gustaf pèse 11 kg, et peut lui aussi atteindre des cibles fixe à 500 m, ou mobile à 350 m, grâce à ses roquettes non guidées pouvant être anti-blindage, à fragmentation, thermobarique ou même fumigène, et dont le prix unitaire est équivalent à l’AT4.

Le canon sans recul M4 Carl Gustaf a vu son poids ramené à seulement 7 kg hors munition grâce à l’utilisation du titane et de matériaux composite. Le poste de tir prêt au feu ne pèse que 11 kg, à peine plus qu’un AT4

Le retour du risque d’engagement de haute intensité, et les progrès réalisés par les systèmes d’arme produits en Chine ou en Russie, ont amené l’US Army à considérer que la distance d’engagement de ces systèmes était désormais trop faible, même en environnement urbain. C’est la raison pour laquelle le suédois Saab et l’américain Raytheon ont été mandatés dans le cadre du dispositif Rapid Innovation Funding ou RIF, pour concevoir une nouvelle munition antichar légère pouvant se substituer aux roquettes des AT4 et M4, mais disposant d’un système de guidage laser et d’une portée étendue à 2000 m même contre des cibles mobiles, à l’instar du nouveau missile antichar léger Enforcer de l’européen MBDA. Ce nouveau missile, désigné Guided Multipurpose Munition, a été testé avec succès par les constructeurs, aussi bien à partir d’un lance-roquette AT4 que du Carl Gustaf M4, en novembre 2020, selon un communiqué commun de Raytheon et de Saab. 5 tirs ont ainsi permis de valider la précision du système avec des cibles distantes de 1500 à 2500 m, et la capacité de destruction de la charge militaire, aussi bien contre des cibles retranchées et bétonnées que contre un véhicule blindé.


Le reste de cet article est réservé aux abonnés

Les articles en accès gratuit intégral sont accessibles dans la rubrique « Articles Gratuits ». Les abonnés ont accès aux articles Actualités, Analyses et Synthèses en intégralité. Les articles en Archives (plus de 2 ans) sont réservés aux abonnés professionnels.

Connectez-vous ————— Abonnez-vous

Abonnement Mensuel 5,90 € / mois – Abonnement Personnel 49,50 € / an – Abonnement étudiant 25 € / an – abonnement professionnel 180 € / an – Sans engagement de durée.


A lire également

You cannot copy content of this page
Meta-Défense

GRATUIT
VOIR