La Russie va créer 20 unités militaires en réponse aux « provocations occidentales »

Le ministre de La Défense russe, Sergei Choïgou, a annoncé ce lundi que 20 nouvelles unités miltaires seraient constituées dans la partie occidentale du pays afin de répondre aux « provocations » en provenance de l’occident, faisant porter sur l’Europe et les Etats-Unis la responsabilité de cette décision qui ne manquera pas de faire croitre les tensions entre les deux blocs. La nature de ces unités, ni le calendrier n’ont pas été dévoilé, ne permettant pas d’évaluer précisément les conséquences de telles annonces, qui s’inscrivent alors que les relations entre l’occident et la Russie se sont une nouvelle fois détériorées après que Moscou ait apporté un soutien inconditionnel au dirigeant bélarusse Lukashenko après le détournement d’un appareil civil pour interpeller un blogueur opposant politique au régime du dictateur.

Moscou reproche en particulier aux occidentaux l’intensité et la fréquence des exercices de défense en Europe, ainsi que la multiplication du nombre de vols et de déploiement de navires de combat à proximité de ses frontières. Ainsi, selon Sergei Choïgou, le nombre de vols des forces aériennes stratégiques américaines à proximité de l’espace aérien russe aurait été multiplié par 14 ces 7 dernières années. De même, le déploiement de navires de l’OTAN équipés de missiles guidés en Mer Noire ou en Mer Baltique aurait sensiblement augmenté, citant l’exemple de 18 déploiements de navires de ce type à proximité de l’enclave de Kaliningrad depuis 2016. Enfin, le nombre d’exercices de l’OTAN aurait augmenté de 50% ces dernières années selon le ministre de la Défense russe, alors qu’en 2021 se tient le plus important exercice de l’Alliance depuis 3 décennies, l’exercice Steadfast 2021, rassemblant 40.000 hommes afin de tester les procédures de redéploiement.

l’organisation par l’OTAN de l’exercice Steadfast 2021, qui rassemble au total 40.000 hommes, est l’un des arguments avancé par le ministre de La Défense russe pour justifier de la création de 20 nouvelles unités militaires

Concrètement, ces allégations sont exactes, puisqu’effectivement, l’OTAN a sensiblement augmenté sa préparation opérationnelle ces dernières années, et les forces aériennes et navales occidentales présentes en Mer baltique, en Mer Noire ou en Mer du Nord, comme les exercices organisés au sein des pays de la façade orientale de l’alliance, ont eux aussi connu une croissance significative. Tout comme il est vrais que les budgets alloués aux forces armées des membres de l’OTAN ont augmenté de prés de 25% ces 6 dernières années. En revanche, les événements ayant donné naissance à cette dynamique trouvent leur origine non dans un changement de posture de la part des pays de l’OTAN, mais bel et bien dans un changement profond de celle-ci entamé par la Russie dès 2012, et le retour de Vladimir Poutine au Kremlin.


Le reste de cet article est réservé aux abonnés

Les articles en accès gratuit intégral sont accessibles dans la rubrique « Articles Gratuits ». Les abonnés ont accès aux articles Actualités, Analyses et Synthèses en intégralité. Les articles en Archives (plus de 2 ans) sont réservés aux abonnés professionnels.

Connectez-vous ————— Abonnez-vous

Abonnement Mensuel 5,90 € / mois – Abonnement Personnel 49,50 € / an – Abonnement étudiant 25 € / an – abonnement professionnel 180 € / an – Sans engagement de durée.


A lire également

You cannot copy content of this page
Meta-Défense

GRATUIT
VOIR