Que valent les Corvettes modernes ?

Lors de la seconde guerre mondiale, les corvettes étaient des navires de tonnage restreint, 1000 tonnes pour la très prolifique classe Flower de la Royal Navy, destinés à escorter les convois contre les menaces sous-marines et sécuriser les côtes. Au fil des années, les corvettes s’effacèrent dans une majorité des grandes marines modernes, remplacées en cela par des frégates plus lourdes et plus polyvalentes ou des patrouilleurs lance-missiles moins onéreux, alors que la menace sur les cotes s’estompaient et que les besoins en matière de lutte anti-sous-marine étaient davantage traiter par les sous-marins eux-mêmes, et les avions de patrouille maritime. Cependant, depuis quelques années, de nombreuses marines, y compris les plus importantes, s’intéressent à nouveau des corvettes, et les offres pour ce type de bâtiment se sont multipliés. Dans cet article, nous présenterons les capacités opérationnelles et les performances de 8 modèles de corvettes modernes : la K130 Braunschweig allemande, la Type 056A chinoise, la Gowind 2500 française, La Sa’ar 72 israélienne, les LCS américaines, la Gremyashchiy russe, la Visby suédoise et l’Ada turque.

Allemagne : Classe K130 Braunschweig

Destinée à remplacer les patrouilleurs lance-missiles Guépard, les Braunschweig devaient en outre disposer de capacités permettant leur déploiement en haute mer. Les 5 premiers navires de la classe sont entrés en service entre 2008 et 2013, alors qu’une seconde commande de 5 navires a été signifiée en 2019, le premier navire devant être livré en 2023. Longue de 90 mètres pour une jauge de 1850 tonnes, les K130 sont plus imposantes que nombre des navires présentés ici. L’armement des K130, limité comme souvent sur les navires allemands, se compose d’un imposant canon de 76mm, de deux canons légers de 27mm BK-27, de 4 missiles anti-navires RBS-15 d’une portée de 75 km, ainsi que de 2 systèmes d’auto protection aérienne rapprochée SeaRAM dotés de 21 missiles chacun. Un système anti-drone Laser est en cours de developpement par MBDA et Rheinmetall pour ces corvettes.

Bien qu’équipée d’une plate-forme pouvant accueillir un hélicoptère moyen, le hangar aviation des Braunschweig ne permet que d’accueillir des drones léger Skeldar. La corvette dispose d’un radar TRS-3D conçu par Cassidian, mais elle est dépourvue de sonar, comme de système d’arme destiné à la lutte anti-sous-marine, à la différence de la majorité des navires présentés ici. L’Allemagne disposera à terme de 10 corvettes de ce type, qui sert également de base pour la classe Sa’ar 6 israélienne.

Le reste de cet article est réservé aux abonnés

Les articles en accès gratuit intégral sont accessibles dans la rubrique « Articles Gratuits ». Les abonnés ont accès aux articles Actualités, Analyses et Synthèses en intégralité. Les articles en Archives (plus de 2 ans) sont réservés aux abonnés professionnels.

Abonnement mensuel à 5,90 € par mois – Abonnement Personnel à 49,5 € par an – Abonnement Professionnel à 180 € par an – Abonnement Etudiant à 25 € par an – Hors code promotionnel –


Téléchargez l’application Mobile Meta-Défense pour IOS ou Android pour être informé des nouvelles publications par notification.

Disponible sur Google Play
Disponible sur l Apple Store

A lire également

You cannot copy content of this page
Meta-Défense

GRATUIT
VOIR