L’US Navy veut rapidement armer et spécialiser ses Littoral Combat Ship

A la fin des années 90, deux officiers de l’US Navy, le Vice-Amiral Art Cebrowski et le Commandant Wayne Hughes, développèrent le concept de « Streetfighter », un navire combat léger (1000 tonnes), bien armé, manoeuvrant et économiques (moins de 100m$ l’unité), pour remplacer avantageusement une partie de la flotte de frégate O.H Perry et même certains destroyers dans l’inventaire de la flotte US. Ces navires compensaient leur faible tonnage par leur nombre, et devait permettre de répondre aux besoins de déploiement de l’US Navy notamment en zone de basse et moyenne intensité. Ce concept évolua rapidement vers la définition d’un nouveau type de navire, les Littoral Combat Ship, certes plus lourds, mais plus polyvalents, grâce à un système de capacités modulaires embarquées à la demande sur le bâtiment.

La suite, nous la connaissons. Le développement du programme LCS, de ses deux classes LCS Freedom et LCS Independance, et de cette fameuse approche modulaire rencontra d’immenses difficultés, amenant les autorités militaires US à abandonner ce concept pour ne construire que des navires faiblement armés, aux capacités opérationnelles réduites, et à la fiabilité douteuse. A plusieurs reprises, l’US Navy tenta de mettre fin au programme, mais les sénateurs américains, pour qui il représentait de nombreux emplois et une activité économique politiquement critique, forcèrent la main du Pentagone à plusieurs reprises, obligeant ce dernier à effectivement commander et financer la construction de 35 navires. Mais si, au début des années 2010, l’US Navy pouvait encore se permettre de dépenser des crédits et des effectifs significatifs du fait de sa suprématie navale, la montée en puissance trés rapide de la flotte chinoise, et le renouvellement des capacités de la flotte russe, l’oblige désormais à trouver une utilisation opérationnelle à ces navires, comme elle le fit récemment au sujet des destroyers de la classe Zumwalt.

Bien qu’elles soient conçues pour la vitesse, les LCS de la classe Freedom ont montré une importante fragilité de leur système propulsif innovant, obligeant l’US Navy a suspendre leur livraison jusqu’à ce que l’industriel puisse garantir leur bon fonctionnement

Le reste de cet article est réservé aux abonnés

Les articles en accès gratuit intégral sont accessibles dans la rubrique « Articles Gratuits ». Les « Brèves » sont accessible gratuitement 48 à 72 heures. Les abonnés ont accès aux articles Brèves, Analyses et Synthèses en intégralité. Les articles en Archives (plus de 2 ans) sont réservés aux abonnés professionnels.

Connectez-vous ————— Abonnez-vous

Abonnement Mensuel 5,90 € / mois – Abonnement Personnel 49,50 € / an – Abonnement étudiant 25 € / an – abonnement professionnel 180 € / an – Sans engagement de durée.


A lire également

You cannot copy content of this page
Meta-Défense

GRATUIT
VOIR