Les Armées Australiennes aussi se préparent au pire dans les années à venir au sujet de Taïwan

Il y a quelques semaines, l’Amiral Phil Davidson, commandant des forces américaines déployées dans le Pacifique, estimait publiquement que désormais, il fallait s’attendre à ce que Pékin entame une action militaire en vue de prendre Taïwan par la force, et ce d’ici 2027. Selon l’officier général américain, l’Armée Populaire de Libération disposera en effet dans les toutes prochaines années des moyens militaires nécessaires pour accomplir cette mission, grâce à un effort global spécifique des autorités chinoises pour y parvenir. De toute évidence, les armées australiennes partagent les mêmes inquiétudes, et ont entamé une réflexion stratégique, ainsi que des exercices, pour y faire face.

Ainsi, les exercices auxquelles participent les forces armées australiennes ont sensiblement changé de nature ces derniers mois, pour se préparer explicitement à des scénarios d’engagement de haute intensité face à la Chine, en soutien des forces américaines ou alliées. Ce fut le cas de l’exercice Cope North 2021, qui s’est tenu autour de la base américaine de Guam en février de cette année, et qui s’appuyait précisément sur ce type d’hypothèses, avec notamment le risque de frappes préventives chinoises usant de missiles balistiques et de croisière pour neutraliser les capacités aériennes et navales alliées dans la région. Pour répondre à cette menace de plus en plus prégnante, la Royal Australian Air Force comme les forces aériennes US de l’US Air Force, de l’US Navy et des Marines, se sont entrainées pendant prés d’une semaine à mettre en oeuvre leurs appareils à partir de terrains déportés, sachant pertinemment que la base aérienne d’Anderson Field de Guam comme celle de Tindal dans les territoires du Nord de l’Australie, seront parmi les premières cibles lourdement frappées en cas de conflit avec Pékin.

L’Australie a commandé 72 F35A pour remplacer sa flotte de F/A 18 Hornet, dont 40 appareils ont d’ores et déjà été livrés. Canberra pourrait augmenter le nombre de F35 commandés à 100 appareils.

Le reste de cet article est réservé aux abonnés

Les articles en accès gratuit intégral sont accessibles dans la rubrique « Articles Gratuits ». Les abonnés ont accès aux articles Actualités, Analyses et Synthèses en intégralité. Les articles en Archives (plus de 2 ans) sont réservés aux abonnés professionnels.

Connectez-vous ————— Abonnez-vous

Abonnement Mensuel 5,90 € / mois – Abonnement Personnel 49,50 € / an – Abonnement étudiant 25 € / an – abonnement professionnel 180 € / an – Sans engagement de durée.


A lire également

You cannot copy content of this page
Meta-Défense

GRATUIT
VOIR