La France se positionne aux cotés de la Grèce lors de l’exercice Iniochos 2021

Depuis la fin des années 80, les forces aériennes helléniques organisent chaque année l’exercice Iniochos, destiné à améliorer l’interopérabilité de ses unités avec celles de ses alliés. Mais l’exercice de cette année, désigné Iniochos 2021, prend une dimension bien plus importante que lors des années précédentes, alors que les tensions entre Ankara et Athènes restent très élevées. Dès lors, pour les autorités grecques, cet exercice apparait comme une façon de rassembler ses alliés les plus proches, et de montrer à ses homologues turques que, loin d’être isolée, la Grèce peut compter sur le soutien de partenaires internationaux puissants, si la situation venait à se détériorer en Mer Egée.

Pour le coup, les alliés d’Athènes ont fait le deplacement, parfois en force, pour venir participer à cet exercice cette année. Les Etats-Unis, partenaires traditionnels, ont dépêchés quatre F-16, ainsi qu’un avions ravitailleurs et un système de drones MALE Reaper. L’Espagne a dépêché un détachement de F/A 18, les Emirats Arabes Unis ses F16, Israel un détachement de F15 et de F16, et Chypre y déploie un hélicoptère AW139. Mais c’est le détachement français qui marque incontestablement les esprits, avec pas moins de 6 Rafale B/C et 5 mirage 2000D de l’Armée de l’Air et de l’Espace, ainsi que 5 Rafale M de l’Aeronautique Navale, soit 16 avions de combat déployés simultanément pour un unique exercice. Un tel effort n’avait pas été observé depuis de nombreuses années en France.

5 Rafale Marine ont également fait le deplacement en Grèce pour l’exercice Iniochos 2021, alors même que le Charle de Gaulle et son Groupe Aérien Embarqué est actuellement en mission.

Le reste de cet article est réservé aux abonnés

Les articles en accès gratuit intégral sont accessibles dans la rubrique « Articles Gratuits ». Les abonnés ont accès aux articles Actualités, Analyses et Synthèses en intégralité. Les articles en Archives (plus de 2 ans) sont réservés aux abonnés professionnels. L’abonnement doit être souscrit sur le site web de Meta-Défense


A lire également

You cannot copy content of this page
Meta-Défense

GRATUIT
VOIR