Le Royaume-Uni va commander plus de F35B dans les années à venir

En amont de la publication de la nouvelle Revue Stratégique Intégrée, de nombreuses rumeurs ont circulé quant aux arbitrages qui seront menés par le gouvernement Johnson, pour redéfinir le format des armées britanniques. Parmi elles figurait en bonne place l’hypothèse d’une baisse significative des commandes d’avions F35 dont la Grande-Bretagne s’était engagée à commander 138 exemplaires. Longtemps, il fut même question de limiter le format de la flotte de cet appareil indispensable à l’utilisation des deux nouveaux porte-avions de la classe Queen Elizabeth, à seulement 48 aéronefs, soit le nombre d’appareils d’ores et déjà commandés et en cours de livraison.

La publication de la Revue Stratégique Intégrée, il y a quelques jours, ne permit cependant pas de lever le doute sur cette question. En effet, celle-ci faisait bien la part belle au programme Tempest, comme principal objet de l’investissement public britannique avec pas moins de 2 Md£ par an, mais aucun chiffre ni même axe n’était divulgué quand au nombre de F35 dont disposerait la Royal Air Force dans les années à venir, alors même que la flotte de Typhoon se voit amputer de 24 appareils, les premiers aéronefs livrés il y a une vingtaine d’année et dont la conception ne permet pas une évolution suffisante. Et les déclarations de Jeremy Quin, le ministre en charge des acquisitions défense, devant la chambre des Lords, si elles ouvrent des perspectives, ne donnent guère plus de détails. En effet, selon ce dernier, la Grande-Bretagne acheter bel et bien de nouveaux F35B, la version à décollage et atterrissage court de l’avion de Lockheed, pour compléter sa flotte de 48 appareils en cours de livraison. Et de préciser que cette nouvelle commande aura lieu d’ici 2025. Mais à la question du nombre d’appareils commandés, et du format final de flotte, le ministre britannique n’a tout simplement pas répondu aux parlementaires britanniques.

Le F35B est aujourd’hui le seul appareil à voilure fixe à décollage et atterrissage vertical ou court pouvant être mis en oeuvre à bord des porte-avions de la Royal Navy.

Le reste de cet article est réservé aux abonnés

Les articles en accès gratuit intégral sont accessibles dans la rubrique « Articles Gratuits ». Les abonnés ont accès aux articles Actualités, Analyses et Synthèses en intégralité. Les articles en Archives (plus de 2 ans) sont réservés aux abonnés professionnels.

Connectez-vous ————— Abonnez-vous

Abonnement Mensuel 5,90 € / mois – Abonnement Personnel 49,50 € / an – Abonnement étudiant 25 € / an – abonnement professionnel 180 € / an – Sans engagement de durée.


A lire également

You cannot copy content of this page
Meta-Défense

GRATUIT
VOIR