L’US Navy dubitative sur l’intérêt d’une nouvelle classe de Porte-Avions léger

Cela fait désormais plusieurs années que l’US Navy peine à définir un plan stratégique pour moderniser sa flotte et maintenir l’ascendant sur la flotte chinoise en pleine transformation. De nombreuses pistes ont été proposées afin de répondre aux très importants besoins dans un contexte budgétaire contraint, parmi lesquels le remplacement d’une partie des Super Porte-avions de la classe Ford qui doivent remplacer les non moins imposants Nimitz actuellement en service, par des porte-avions plus légers à propulsion conventionnelle, destinés à intervenir là ou la puissance d’un Ford n’était pas requise. Cette approche fut d’ailleurs intégrée dans l’éphémère plan Navy 2045 présenté par le Secrétaire à La Défense Mark Esper quelques jours avant la défaite de Donald Trump aux élections Présidentielles, qui prévoyait entre autre de remplacer 4 porte-avions de la classe Ford par autant de porte-avions plus légers, et surtout moins onéreux.

Ce plan n’a toutefois pas survécu au changement d’administration à Washington, et aujourd’hui, l’US Navy doit presenter un nouveau Plan afin de répondre au défi chinois, et surtout de palier le retrait annoncé d’un nombre important de navires dans les années à venir, comme les sous-marins d’attaque de la classe Los Angeles, les croiseurs Ticonderoga, ou les premiers destroyers Arleigh Burke. Dans le même temps, le président Biden a d’ores et déjà fait savoir que le budget de La Défense américain ne sera pas appelé à croitre de manière significative dans les années à venir, ni même à compenser l’inflation. Dans ces conditions, le principe du porte-avions léger pourrait représenter une alternative de choix pour l’US Navy. Mais à en croire le Contre-Amiral Gregory Harris, qui commande la division Guerre Aérienne de l’US Navy, ce choix serait loin d’être aussi pertinent qu’il n’y parait.

Les porte-avions de la classe Ford sont conçus pour soutenir dans la durée les contraintes d’un engagement de haute à très haute intensité, avec plus de 150 mouvements aériens par jour.

Le reste de cet article est réservé aux abonnés

Les articles en accès gratuit intégral sont accessibles dans la rubrique « Articles Gratuits ». Les abonnés ont accès aux articles Actualités, Analyses et Synthèses en intégralité. Les articles en Archives (plus de 2 ans) sont réservés aux abonnés professionnels.

Connectez-vous ————— Abonnez-vous

Abonnement Mensuel 5,90 € / mois – Abonnement Personnel 49,50 € / an – Abonnement étudiant 25 € / an – abonnement professionnel 180 € / an – Sans engagement de durée.


A lire également

You cannot copy content of this page
Meta-Défense

GRATUIT
VOIR