Défendre Taïwan sera très difficile pour les Etats-Unis selon les simulations de la Rand

Les experts du Think Tank RAND Corporation, l’un des plus anciens et des plus respectés organismes de réflexion sur les sujets stratégiques, ont rendu un verdict sans appel après avoir simulé à plusieurs reprises et selon plusieurs scénario une hypothétique intervention militaire chinoise pour reprendre Taïwan, et une toute aussi hypothétique intervention américaine pour les en empêcher. Selon eux, les chances de succès des forces américaines et taïwanaises sont minimes, tant la puissance militaire chinoise est aujourd’hui conçue presque exclusivement en vue de cette seule mission. Ces mêmes experts estiment également que la perte de Taïwan pourrait entrainer des effets extrêmement néfastes sur les positions des alliés des Etats-Unis dans le Pacifique et l’Ocean Indien, avec un possible effet domino sur les alliances régionales existantes, au point de menacer la position même de Washington sur l’échiquier mondial.

Après avoir soumis à un grand nombre d’officiers supérieurs des wargames sur le sujet, les experts militaires de la RAND Corporation n’ont désormais plus de doute : dans l’état actuel des choses, et du rapport de force existant, une offensive chinoise sur Taïwan se solderait par une très probable victoire rapide de Pékin. Non seulement les forces de défense de l’ile indépendante seraient neutralisées en quelques heures par des frappes massives de missiles balistiques, missiles de croisières et de forces aériennes venues du continent, éliminant dès les premières minutes de l’engagement la presque totalité des forces aériennes et navales défendant l’ile; mais les bases américains et alliées à proximités, comme Guam et Okinawa, seraient elles aussi à ce point frappées qu’elles perdraient toute efficacité opérationnelle. Quand à une hypothétique force aéronavale et amphibie américaine, elle serait maintenue hors d’un périmètre de sécurité formé par la Marine et les forces aériennes chinoises, sans pouvoir intervenir pour venir en aide à Taipei.

En cas d’invasion militaire de Taiwan, es croiseurs Type 55 de la Marine Chinoise, dont au moins deux nouvelles unités entreront en service chaque année pendant les 5 prochaines années, participeront à créer un rideau naval défensif empêchant l’US Navy d’entreprendre une action de soutien en faveur de Taiwan.

Le reste de cet article est réservé aux abonnés

Les articles en accès gratuit intégral sont accessibles dans la rubrique « Articles Gratuits ». Les abonnés ont accès aux articles Actualités, Analyses et Synthèses en intégralité. Les articles en Archives (plus de 2 ans) sont réservés aux abonnés professionnels.

Connectez-vous ————— Abonnez-vous

Abonnement Mensuel 5,90 € / mois – Abonnement Personnel 49,50 € / an – Abonnement étudiant 25 € / an – abonnement professionnel 180 € / an – Sans engagement de durée.


A lire également

You cannot copy content of this page
Meta-Défense

GRATUIT
VOIR