La France sort le grand jeu pour convaincre la Grèce de choisir la Frégate Belharra

A l’instar de ce qu’elle fit pour le contrat portant sur l’acquisition de 18 avions Rafale, dont 6 appareils d’occasion ont été offert à la Grèce, la France a désormais décidé de sortir le grand jeu pour convaincre Athènes de sélectionner son offre pour l’acquisition de 4 frégates modernes FDI Belharra et la modernisation des 4 frégates MEKO 200 HN actuellement en service au sein de la Marine Hellénique. Alors que les discussions piétinaient depuis plusieurs mois, ouvrant la voie à d’autres offres, comme celle avancée par Lockheed-Martin concernant les frégates MMSC, Paris a désormais une offre à la fois homogène et performante, tant du point de vue opérationnelle qu’économique et même politique.

L’offre française s’articule sur la cession de 4 frégates FDI Belharra, d’un modèle « identique » à celui qui sera mis en oeuvre par la Marine Nationale pour ce qui concernent les systèmes principaux. Ce navire de 122 mètres pour 4500 tonnes en charge est incontestablement l’une des meilleures frégates du moment, grâce notamment à son radar à antenne électronique active AESA SeaFire 500 développé par Thales, qui offre des performances sans commune mesure avec celles proposées par ses concurrents européens et américains pour des navires de ce tonnage. Celui-ci dispose notamment des capacités de détection et de suivi très supérieures concernant les cibles furtives et les missiles, confèrant au navire une capacité de déni d’accès inégalée. Pour la Défense anti-aérienne, les FDI grecques emporteront 16 missiles Aster 30 capables d’intercepter des cibles manoeuvrantes au delà de 100 km, permettant de contrôler 15.000 km2 de surface aérienne par navire, là ou des navires équipés de missiles ESSM américains ne peuvent couvrir que 4000 km2. En d’autres termes, une unique FDI équipées de missiles Aster 30 peut interdire la même portion de ciel que 4 frégates équipées de missile ESSM.

Le radar SeaFire 500 de Thales offre des performances inégalées en matière de détection, notamment contre les cibles furtives ou de petite dimension.

Le reste de cet article est réservé aux abonnés

Chaque jour, au moins un article est publié sur Meta-Défense avec un accès gratuit de 24 à 48 heures. 3 articles en consultation gratuite sont également disponibles dans la rubrique « Articles à ne pas rater ». Les autres articles sont réservés aux abonnés. Les articles publiés dans la rubrique « Veille » sont réservés aux abonnés professionnels.

Abonnement mensuel à 5,90 € par mois – Abonnement Personnel à 49,5 € par an – Abonnement Professionnel à 180 € par an – Abonnement Etudiant à 25 € par an – Hors code promotionnel –


Téléchargez l’application Mobile Meta-Défense pour IOS ou Android pour être informé des nouvelles publications par notification.

Disponible sur Google Play
Disponible sur l Apple Store

A lire également

You cannot copy content of this page
Meta-Défense

GRATUIT
VOIR