Un nouveau chasseur américain pourrait-il entrer en service dès 2029 ?

Selon le discours officiel de l’US Air Force, le F35A reste la priorité absolue en matière d’équipement pour les années à venir, et aucun programme n’a été lancé visant à remplacer l’avion de Lockheed-Martin dans le très ambitieux plan qui doit en faire l’unique remplaçant des A10, F16 et d’une partie des F15 actuellement en service. Quand au programme Next Generation Air Dominance, ou NGAD (Air force), il est attendu pour le milieux ou la fin de la prochaine décennie afin de remplacer les F22 Raptor qui atteindront alors leur limite d’âge.

Pour l’US Navy, le discours est sensiblement le même, puisque le programme NGAD (Navy) ne soit pas entrer en service avant la deuxième moitié de la prochaine décade, pour remplacer les F/A 18 E/F Super Hornet actuellement en service. Dans ces circonstances, à quel appareil fait donc référence le contrat passé avec le missilier Raytheon concernant le missile air-air à moyenne portée AIM-120 AMRAAM, qui liste appareils pour mettre en oeuvre le missile, dont le F22, le F35, le F/A 18 E/F, le F15 et le F16, ainsi qu’une nouvelle plate-forme de nouvelle génération qui entrerait en service d’ici 2029 ? C’est en tout cas la question que pose le site spécialisé Jane’s, après avoir détecté ce point précis dans le contrat AMRAAM.

Vue d’artiste du NGAD version US Air Force par la Skunkworks de Lockheed-Martin.

Le reste de cet article est réservé aux abonnés

Les articles en accès gratuit intégral sont accessibles dans la rubrique « Articles Gratuits ». Les abonnés ont accès aux articles Actualités, Analyses et Synthèses en intégralité. Les articles en Archives (plus de 2 ans) sont réservés aux abonnés professionnels. L’abonnement doit être souscrit sur le site web de Meta-Défense


A lire également

You cannot copy content of this page
Meta-Défense

GRATUIT
VOIR