Le T14 Armata sera livré avec un an de retard… Encore !

Présenté en 2015 lors de la parade célébrant la victoire lors de la Grande Guerre Patriotique, le char lourd de nouvelle génération T14 Armata stupéfia de nombreux observateurs. Il est vrais qu’aucun nouveau char de combat moderne n’avait vu le jour en Russie comme en Occident depuis la fin de la guerre froide, et que de nombreux stratèges considéraient alors que le Char de combat était devenu un outil obsolète face à la précision et la portée des missiles anti-chars modernes. Les guerres dans le Donbass, en Syrie et dans le Haut-Karabakh ont montré qu’il n’en était rien, et que si le char était effectivement très vulnérable à de nouvelles armes comme les missiles à longue portée ou les munitions vagabondes, il restait un outil indispensable sur le champs de bataille. Et le bond technologique que représentait le T14 montrait que la Russie considérait toujours le char de combat comme la pièce maitresse de son action militaire.

Le reste de l’article est réservé aux abonnés professionnels.

La veille est un nouveau service à destination des abonnés professionnels à Meta-Défense permettant d’étendre la visibilité de l’actualité Défense journalière, mais dont les sujets sont trop restreints pour donner lieu à la rédaction d’un article « Actualités » ou « Magazine ».
Pour plus d’informations sur cette offre, cliquez ici

A lire également

You cannot copy content of this page
Meta-Défense

GRATUIT
VOIR