Pourquoi l’US Air Force se désolidarise-t-elle du F-35 maintenant ?

Comme nous l’avons vu dans notre article « L’US Air Force pourrait developper un nouveau chasseur pour remplacer ses F16 » du 18 février, l’US Air Force prend ses distances avec le programme F35. En cause, des prix trop élevés et qui ne seront pas appelés à baisser selon les analyses des services de l’Air Force, des performances aéronautiques et opérationnelles parfois décevantes, une maintenance et une disponibilité trop chaotiques, et une fiabilité contestable, eu égard aux presque 800 problèmes dont souffre toujours l’appareil. Selon le discours des officiels américains, il est désormais indispensable, pour faire face à la montée en puissance chinoise, de remplacer la flotte de F-16 de l’US Air Force par des appareils en reprenant les caractéristiques, à savoir un appareil economique à l’achat comme à l’utilisation, fiable, performant tout en évitant les excès d’ambitions technologiques, et se situant à la limite entre la quatrième et la cinquième génération. Bref, tout ce que n’est pas le F35A. On notera que l‘extrême furtivité, longtemps présentée comme l’Alpha et l’Omega de la guerre aérienne à venir, et principal atout du F35, n’est plus le moins du monde évoqué.

Il faut dire qu’une telle annonce induit des conséquences majeures concernant le programme F-35. Avec un objectif de commande de plus de 1700 appareils, l’US Air Force était le premier client du programme, et devait acquérir à elle seule prés de la moitié des appareils produits, toutes versions confondues. Les F-35A de l’US Air Force devaient alors remplacer les A-10, une partie des F-15 et les F-16 qu’elle met en oeuvre, ces derniers représentant la plus importante part des appareils à remplacer. En envisageant de remplacer ses F-16 par un nouvel appareil, l’US Air Force laisse donc entendre que son implication dans le programme va considérablement diminuer, et donc que l’enveloppe globale du nombre d’appareils en fera de même.

Une grand nombre de pays utilisateur du F16 firent le choix du F35A, avec la promesse que le nouvel appareil de Lockheed-Martin était le digne héritier de joyau de la Fighter Mafia.

Le reste de cet article est réservé aux abonnés

Les articles en accès gratuit intégral sont accessibles dans la rubrique « Articles Gratuits ». Les abonnés ont accès aux articles Actualités, Analyses et Synthèses en intégralité. Les articles en Archives (plus de 2 ans) sont réservés aux abonnés professionnels.

Connectez-vous ————— Abonnez-vous

Abonnement Mensuel 5,90 € / mois – Abonnement Personnel 49,50 € / an – Abonnement étudiant 25 € / an – abonnement professionnel 180 € / an – Sans engagement de durée.


A lire également

You cannot copy content of this page
Meta-Défense

GRATUIT
VOIR