Les Forces Spéciales US se dotent d’une Task Force de Social Warfare

Les Forces Spéciales sont en règles générale les premières unités déployées sur un théâtre d’opération, et donc les premières à devoir faire face à la perception locale de leur intervention. Cette perception est aujourd’hui régulièrement manipulée par des opérations d’influence menées par des puissances étrangères ou des groupes hostiles via les réseaux sociaux. Pour le Colonel Ed Croot, Chef de corps du 1st Special Forces Command de Fort Bragg en Californie du Nord, il est désormais nécessaires que ces forces spéciales disposent, elles aussi, de moyens pour détecter, identifier et contrer ces opérations de manipulation de masse numériques, grâce à ce qu’il décrit comme « des obus d’artillerie d’influence ».

Dans un article précédant, nous avons choisi de définir ce type d’action militaire par le terme « Social Warfare« . Eu égard aux nombreux retours positifs reçus sur cet article et cette terminologie, nous continuerons donc de l’employer. Le Social Warfare regroupe toutes les opérations numériques basées sur l’utilisation des réseaux sociaux et de la viralité sociale pour créer un contexte social particulier, qu’il soit favorable à une action alliée, ou à l’opposé, hostile à une action de l’adversaire, ainsi que des opérations destinées à contrer ces actions offensives.

Les forces spéciales américaines sont le plus souvent les premières à pénétrer un théâtre d’opération, et les dernières à le quitter.

Le reste de cet article est réservé aux abonnés

Les articles en accès gratuit intégral sont accessibles dans la rubrique « Articles Gratuits ». Les abonnés ont accès aux articles Actualités, Analyses et Synthèses en intégralité. Les articles en Archives (plus de 2 ans) sont réservés aux abonnés professionnels.

Connectez-vous ————— Abonnez-vous

Abonnement Mensuel 5,90 € / mois – Abonnement Personnel 49,50 € / an – Abonnement étudiant 25 € / an – abonnement professionnel 180 € / an – Sans engagement de durée.


A lire également

You cannot copy content of this page
Meta-Défense

GRATUIT
VOIR