Quelle sera la stratégie de Joe Biden pour l’OTAN et l’Europe ?

De nombreuses chancelleries européennes ont appris l’élection de Joe Biden à la Maison Blanche avec un soulagement non feint, tant les relations avec son prédécesseur étaient tendues et difficiles. Donald Trump n’avait en effet jamais caché son mépris pour l’OTAN et pour ces européens qui « profitaient de la protection américaine » sans en payer le prix. A l’exception de quelques pays, comme la Pologne, qui prirent partie trop ouvertement pour l’ancien président, et qui doivent désormais maintenir une posture discrète dans l’attente que le temps fasse son oeuvre, beaucoup de dirigeants du vieux continent saluèrent l’arrivée de Joe Biden à la tête des Etats-Unis à grand renfort de communiqués dithyrambiques. Certains même, comme la ministre allemande de La Défense, n’attendit pas même le résultat des élections pour afficher l’attachement de Berlin au lien transatlantique.

Et les premières décisions du nouveau président semblaient bien donner entièrement raison aux européens avides de retrouver cette relation privilégiée avec Washington sous l’aile protectrice des forces armées US. Une des premières déclarations de Joe Biden fut ainsi un message destiné aux Européens, afin de leur assurer de son attachement à l’OTAN et aux relations multilatérales. Quelques jours plus tard, il annonçait suspendre la décision de retrait des quelques 12.500 militaires américains déployés en Allemagne, une des mesures symboliques prises par Donald Trump en fin de mandat pour « punir Berlin de son manque d’empressement pour atteindre l’objectif des 2% ». Enfin, Joe Biden a renoué avec un discourt de fermeté avec Moscou, au grand soulagement des européens de l’Est, même si l’une de ces premières décisions fut d’accepter la proposition de la Russie pour prolonger de 5 ans le traité de limitation des armes nucléaires New Start.

Les relations entre Angela Merkel et Donald Trump ont été très difficiles pendant les 4 années du mandat du président américain.

Le reste de cet article est réservé aux abonnés

Les articles d’actualité sont accessibles 24 heures, et les articles Magazine le sont 48 heures. Au delà, elles ne peuvent être consultées que par les abonnés au service Meta-Defense. Les articles traitant de sujets sensibles sont réservés aux abonnés dès leur publication.

Abonnement Personnel à 4,95 € par mois ou 49,5 € par an – Abonnement Professionnel à 18,00 € par mois ou 180 € par an – Abonnement Etudiant à 2,5 € par mois ou 25 € par an – Hors code promotionnel –


Téléchargez l’application Mobile Meta-Défense pour IOS ou Android pour être informé des nouvelles publications par notification.

Disponible sur Google Play
Disponible sur l Apple Store

A lire également

You cannot copy content of this page
Meta-Défense

GRATUIT
VOIR