L’administration Biden suspend les exportations d’armes vers l’Arabie saoudite et les Emirats Arabes Unis

Comme nous l’avons déjà évoqué à plusieurs reprises, l’ancien président américain Donald Trump n’a pas été avare de chausse-trappes à l’attention de son successeur, tant dans le domaine de la politique domestique qu’internationale. Et le cas des contrats d’exportation d’armes vers l’Arabie saoudite et les Emirats Arabes Unis est probablement l’un des plus complexes à gérer pour le nouveau locataire de la Maison Blanche, tant les complications en séries sont nombreuses, quels que soient les options retenues. De façon prévisible, Joe Biden a donc décidé de commencer par temporiser, en suspendant l’exécution des contrats d’exportation d’armes vers ces deux pays, officiellement pour en évaluer les tenants et les aboutissants comme il est commun de le faire pour une nouvelle administration.

Les deux alliés des Etats-Unis dans le Golfe Persique sont en effet les principaux protagonistes, avec l’Iran, dans la guerre qui ravage le Yemen depuis 2015, et de nombreux rapports des Nations Unis comme de certaines ONG, mettent en cause des armements de facture occidentale dans des attaques menées par l’Arabie saoudite et les EAU ayant fait de nombreuses victimes civiles collatérales dans le pays. Les bilans sont souvent contradictoires selon les sources concernant cette guerre, mais un consensus semble de faire sur le chiffre minimum de 250.000 morts, dont au moins un quart seraient des civils, créant un profond mouvement de rejet dans l’opinion publique occidentale contre les exportations de systèmes d’arme vers Ryad et Abu Dabi.

Les EAU et l’Arabie saoudite représentent d’excellents clients pour l’industrie de Défense américaine, et permettent de préserver des dizaines de milliers d’emplois directes liés à ces investissements

Le reste de cet article est réservé aux abonnés

Les articles d’actualité sont accessibles 24 heures, et les articles Magazine le sont 48 heures. Au delà, elles ne peuvent être consultées que par les abonnés au service Meta-Defense. Les articles traitant de sujets sensibles sont réservés aux abonnés dès leur publication.

Abonnement Personnel à 4,95 € par mois ou 49,5 € par an – Abonnement Professionnel à 18,00 € par mois ou 180 € par an – Abonnement Etudiant à 2,5 € par mois ou 25 € par an – Hors code promotionnel –


Téléchargez l’application Mobile Meta-Défense pour IOS ou Android pour être informé des nouvelles publications par notification.

Disponible sur Google Play
Disponible sur l Apple Store

A lire également

You cannot copy content of this page
Meta-Défense

GRATUIT
VOIR