La Grande-Bretagne lance le developpement de son propre « Loyal Wingman »

Le principe du drone allié, un appareil autonome mais controlé par un avion de combat piloté avec lequel il agirait de concert, semble s’être imposé dans la majorités les grandes nations aéronautiques en quelques années. Aux Etats-Unis, il s’agit du programme Skyborg, et notamment du drone XQ-48 Valkyrie. En Europe, il s’agit du programme « Remote Carrier », appartenant au programme SCAF rassemblant l’Allemagne, l’Espagne et la France. En Australie, il s’agit du programme « Loyal Wingman », conçu avec la coopération de Boeing. Même la Russie, en dépit du programme Okhotnik-B, a annoncé le developpement de son propre programme de ce type. Dans tous les cas, il s’agit d’un drone rapide, capable d’accompagner les avions de combat, emportant des effecteurs de détection ou de l’armement, et suffisamment bon marché pour que leur destruction soit « soutenable » dans un conflit de longue durée.

La Grande-Bretagne ne sera pas en reste dans cette course technologique. En effet, outre le programme Tempest qui a pris beaucoup d’épaisseur ces derniers mois, le Chef d’Etat-major de la Royal Air Force, le Air Chief Marshal Sir Mike Wigston, a annoncé qu’un contrat de 30 millions de Livres venait d’être alloué à la société nord-irlandaise Spirit Aerosystem pour concevoir un démonstrateur de type « Loyal Wingman » désigné Mosquito dans les 3 années à venir, dans le cadre du programme LANCA pour Lightweight Affordable Novel Combat Aircraft. L’objectif de la Royal Air Force est de disposer pour la fin de la décennie du drone Mosquito pour accompagner ses F35 et ses Typhoon en territoire contesté. Comme c’est désormais toujours le cas outre-manche, le programme s’accompagne d’un engagement social, en l’occurrence la création-préservation de 100 emplois directs en Ireland du Nord.

Le programme Skyborg de l’US Air Force est ambitieux et doit être en mesure d’accompagner aussi bien le F35 que les F16 et F15EX.

Le reste de cet article est réservé aux abonnés

Les articles d’actualité sont accessibles 24 heures, et les articles Magazine le sont 48 heures. Au delà, elles ne peuvent être consultées que par les abonnés au service Meta-Defense. Les articles traitant de sujets sensibles sont réservés aux abonnés dès leur publication.

Abonnement mensuel à 5,90 € par mois – Abonnement Personnel à 49,5 € par an – Abonnement Professionnel à 180 € par an – Abonnement Etudiant à 25 € par an – Hors code promotionnel –


Téléchargez l’application Mobile Meta-Défense pour IOS ou Android pour être informé des nouvelles publications par notification.

Disponible sur Google Play
Disponible sur l Apple Store

A lire également

You cannot copy content of this page
Meta-Défense

GRATUIT
VOIR