La Chine autorise ses Garde-Côtes à user de la force même dans les eaux « contestées »

Alors que l’attention médiatique s’est concentrée ce week-end sur les conséquences de la crise Covid, les premiers pas de Joe Biden à la Présidence US et les manifestations pro-Navalny en Russie, les tensions dans le Pacifique occidental ont retrouvé leur niveau d’avant la crise politique qui frappa les Etats-Unis lors de l’élection présidentielle. Concomitamment, ce furent ainsi 18 avions de l’Armée Populaire de Libération, dont plusieurs bombardiers stratégiques H-6K et des chasseurs-bombardiers J-16, qui pénétrèrent dans la zone de défense aérienne de l’ile de Taiwan, provoquant la mise en alerte des forces aériennes de l’ile indépendante. Dans le même temps, l’US Navy déployait en Mer de Chine le porte-avions USS Theodore Roosevelt et son groupe de combat, provoquant l’intervention de la Marine chinoise, comme de son aviation. A noter que les rapports faisant état d’affrontements entre les forces indiennes et chinoises sur les plateaux himalayens du Ladakh ont été démentis par les autorités chinoises comme indiennes.

Mais les tensions ont une nouvelle fois franchit un palier ce week-end, car pour la première fois, les unités de Garde-Cotes de Pékin avaient reçu officiellement le droit « d’user de tous les moyens nécessaires » pour faire respecter la souveraineté de Pékin sur son espace naval, y compris dans les espaces contestées de Mer de Chine. Les Gardes-Côtes chinois disposent d’une vaste flotte de plus de 140 navires, dont 120 jaugent plus de 1000 tonnes et plus de 45 jaugent plus de 3000 tonnes. Elle dispose même des 2 navires de garde-cotes les plus imposants en service sur le mer aujourd’hui, la classe Zaouthou de plus de 10.000 tonnes. En revanche, et comme la majorité des unités de garde-cotes, ces navires ne sont pas conçus pour le combat naval, et sont en général très faiblement armés, avec des canons légers et de mitrailleuses.

Le 3901 est l’un des deux patrouilleurs hauturier lourd de 10.000 tonnes de la classe Zaothou dont disposent les garde-côtes chinois

Le reste de cet article est réservé aux abonnés

Les articles en accès gratuit intégral sont accessibles dans la rubrique « Articles Gratuits ». Les abonnés ont accès aux articles Actualités, Analyses et Synthèses en intégralité. Les articles en Archives (plus de 2 ans) sont réservés aux abonnés professionnels.

Connectez-vous ————— Abonnez-vous

Abonnement Mensuel 5,90 € / mois – Abonnement Personnel 49,50 € / an – Abonnement étudiant 25 € / an – abonnement professionnel 180 € / an – Sans engagement de durée.


A lire également

You cannot copy content of this page
Meta-Défense

GRATUIT
VOIR