La fin du mandat de Donald Trump met la communauté Défense américaine sous haute tension

Jamais dans l’histoire récente des Etats-Unis, une transition entre le président en exercice et le président élu n’aura généré autant de tensions et de menaces pour la pérennité des institutions américaines elles-mêmes. Non contant d’avoir déjà placé des situations très complexes à gérer pour son successeur, comme dans le cas de la vente de F35A aux Emirats Arabes Unis, Donald Trump menace en effet directement le Pentagone, en menant des actions potentiellement lourdes de conséquences dans l’espoir de rester en poste au delà du 20 janvier.

Ce fut le cas notamment lorsque le Président apposa son véto sur le budget 2021 du Pentagone à la veille de Noël, après que celui-ci fut validé par les deux chambres du Congrès avec une large majorité bipartisane. La Chambre des Représentants et le Sénat furent contraint de se réunir en session extraordinaire pour casser le véto présidentiel grâce à un vote à la majorité des deux tiers. Malgré cet échec cuisant, Donald Trump semble ne pas en avoir fini avec le Pentagone.

La situation que laissera Donald Trump à son successeur Joe Biden sera d’une immense complexité, alors que le pays est plus divisé que jamais.

Le reste de cet article est réservé aux abonnés

Les articles en accès gratuit intégral sont accessibles dans la rubrique « Articles Gratuits ». Les abonnés ont accès aux articles Actualités, Analyses et Synthèses en intégralité. Les articles en Archives (plus de 2 ans) sont réservés aux abonnés professionnels.

Connectez-vous ————— Abonnez-vous

Abonnement Mensuel 5,90 € / mois – Abonnement Personnel 49,50 € / an – Abonnement étudiant 25 € / an – abonnement professionnel 180 € / an – Sans engagement de durée.


A lire également

You cannot copy content of this page
Meta-Défense

GRATUIT
VOIR