Naval Group et la Belharra reviennent dans la course en Grèce

Hiers, nous évoquions le poids de l’opinion publique dans les décisions de défense. Aujourd’hui, nous apprenons que la Lettre d’Intention que devait envoyer le gouvernement de Kyriakos Mitsotakis au sujet de l’acquisition de 4 frégates MMSC américaines, en lieu et place des frégates FDI Balh@rra de Naval Group pour lequel France et Grèce discutaient conjointement après une Lettre d’intention signée il y a un an, n’a pas été envoyée. En effet, selon le site toujours très bien informé defensereview.gr, le tollé qu’a soulevé cette décision gouvernementale dans les médias et dans l’opinion publique, a amené les autorités grecques à faire marche arrière.

Les causes de cette défiance populaire, médiatique et politique sont multiples, et ceux qui suivent Meta-Defense en connaissent déjà une grande partie. En premier lieu, les MMSC ont des capacités opérationnelles très inférieures à celles d’une Belharra, ne disposant ni d’un sonar de coque, ni de missiles anti-aériens à longue portée comme l’Aster 30, et pas davantage d’un radar comparable au Seafire 500. Concrètement, là ou une FDI peut mettre en oeuvre une bulle en déni d’accès aérien et naval de 100 km de rayon, soit plus de 15.000 km2, une MMSC avec ses missiles ESSM ne peut rayonner qu’à 50 km, soit moins de 4000 km2. Il faut donc prés de 4 MMSC pour couvrir le même périmètre de la Mer Egée qu’une unique Belharra. D’autre part, la FDI peut mettre en oeuvre des missiles de croisière MdCN, une capacité stratégique pour Athènes afin de maintenir Ankara à distance.

Les MMSC de Lockheed-Martin sont des versions agrandies des LCS de la classe Freedom de l’US Navy

Le reste de cet article est réservé aux abonnés

Chaque jour, au moins un article est publié sur Meta-Défense avec un accès gratuit de 24 à 48 heures. 3 articles en consultation gratuite sont également disponibles dans la rubrique « Articles à ne pas rater ». Les autres articles sont réservés aux abonnés. Les articles publiés dans la rubrique « Veille » sont réservés aux abonnés professionnels.

Abonnement mensuel à 5,90 € par mois – Abonnement Personnel à 49,5 € par an – Abonnement Professionnel à 180 € par an – Abonnement Etudiant à 25 € par an – Hors code promotionnel –


Téléchargez l’application Mobile Meta-Défense pour IOS ou Android pour être informé des nouvelles publications par notification.

Disponible sur Google Play
Disponible sur l Apple Store

A lire également

You cannot copy content of this page
Meta-Défense

GRATUIT
VOIR