Pour protéger Taïwan, les Etats-Unis peuvent-ils compter sur l’allié Japonais ?

Le Japon est aujourd’hui incontestablement l’un des alliés les plus fidèles des Etats-Unis dans le Pacifique, et les forces américaines maintiennent en permanence sur l’archipel nippon environ 50.000 hommes, dont le 7ème flotte basée à Yokosuka, la 3ème Marines Expeditionnary force sur l’ile d’Okinawa, et 130 avions de combat de l’US Air Force sur les bases aériennes de Misawa et de Kadena. Le gouvernement japonais participe aux frais de déploiement américain, en versant chaque année plus de 4 Md$ au trésor US à ce titre. Pour autant, en cas de conflit entre les Etats-Unis et la Chine, par exemple au sujet d’une attaque chinoise sur l’ile de Taïwan alliée des Etats-Unis, quelle serait la position de Tokyo, et les Etats-Unis pourraient-ils continuer à utiliser les infrastructures nippones comme aujourd’hui, au risque d’impliquer le Japon dans ce conflit ?

Le reste de l’article est réservé aux abonnés professionnels.

La veille est un nouveau service à destination des abonnés professionnels à Meta-Défense permettant d’étendre la visibilité de l’actualité Défense journalière, mais dont les sujets sont trop restreints pour donner lieu à la rédaction d’un article « Actualités » ou « Magazine ».
Pour plus d’informations sur cette offre, cliquez ici

A lire également

You cannot copy content of this page
Meta-Défense

GRATUIT
VOIR