La Maison Blanche veut tripler les crédits de construction navale de l’US Navy

Bien qu’il soit à quelques semaines de son départ de la Maison Blanche, Donald Trump n’est pas prêt à laisser passer ses prérogatives présidentielles, dans un calcul politique évident, mais qui ne manque pas de fondements. Ainsi, l’un des engagements de la campagne présidentielle de 2016 était de disposer, en 2030, d’une flotte de 350 navires de guerre, là ou elle n’en dispose aujourd’hui que de 297. Mais entre des arbitrages en dents de scie et des atermoiements budgétaires, ce projet ne prit réellement forme qu’il y a quelques mois, sous la forme d’un nouveau plan de renforcement de l’US Navy appelé Navy 2045, qui prévoit de disposer en 2030 de 355 navires, et de 450 en 2045.

Le projet de loi encadrant ce programme a été présenté hiers à Washington, par la Maison Blanche, le Departement de La Défense, et le Pentagone, l’US Navy n’étant pas intégrée dans ce triptyque. Et le moins que l’on puisse dire, c’est qu’il est ambitieux ! En effet, ce projet prévoit de passer les crédits consacrés à la construction navale de l’US Navy à 147 Md$ sur la période 2021-2026, soit le triple des 45 Md$ prévus jusqu’ici pour cette même période. Pour la seule année 2021, le nouveau plan prévoir d’amener les investissements dans ce domaine à 27 Md$, contre 19Md$ initialement prévu, et de faire croitre ce montant annuel à 33 Md$ en 2026.

Le nouveau plan prévoit d’accroitre la production de navires pour amener l’US Navy à 355 navires de combat d’ici 2030

Le reste de cet article est réservé aux abonnés

Les articles en accès gratuit intégral sont accessibles dans la rubrique « Articles Gratuits ». Les abonnés ont accès aux articles Actualités, Analyses et Synthèses en intégralité. Les articles en Archives (plus de 2 ans) sont réservés aux abonnés professionnels.

Connectez-vous ————— Abonnez-vous

Abonnement Mensuel 5,90 € / mois – Abonnement Personnel 49,50 € / an – Abonnement étudiant 25 € / an – abonnement professionnel 180 € / an – Sans engagement de durée.


A lire également

You cannot copy content of this page
Meta-Défense

GRATUIT
VOIR