Trump en passe de gagner son bras de fer pour vendre les F35 aux Emirats Arabes Unis

La phase de transition entre l’administration de Donald Trump et celle de Joe Biden, qui doit prendre fin avec l’investiture de ce dernier le 20 janvier, est l’objet d’intenses confrontations entre le camps Démocrate et Républicain, en particulier au sujet des questions de Défense. Ainsi, le président en exercice pour encore un mois, a fait pression pour faire passer en urgence le budget 2021 du Pentagone, dans lequel il a placé certains des axes qu’il considère comme prioritaire. Paradoxalement, ce même Donald Trump menace aujourd’hui de poser son veto présidentiel sur ce même Budget, si le Congrès américain venait à ne pas céder sur plusieurs de ces exigences, dont l’arrêt de la procédure visant à renommer les bases militaires portant le nom de militaires confédérés de la guerre de Sécession, ainsi qu’une modification d’un projet de loi pour interdire aux géants de l’internet de supprimer des contenus politiques qu’ils considèrent comme étant de la désinformation, sujet qui a extrêmement agacé le président lors de la campagne présidentielle.

La Chambre des Représentants a déjà validé, en début de semaine, le Budget 2021 du Pentagone, et le Sénat, toujours à majorité Républicaine, semble en passe de faire de même. Est-ce une compensation offerte à Donald Trump ? Quoiqu’il en soit, ce même Sénat vient de rejeter les deux propositions de loi visant à suspendre la procédure de vente de 50 F35A, de 18 systèmes de drones MQ-9B Guardian, et d’un impressionnant stock de munitions et de pièces détachées, le tout pour un montant pharaonique de 23 Md$, par 46 voix contre 50 pour la première, et 47 vois contre 49 pour la seconde. De fait, le Président a désormais les mains libres pour avancer dans ce dossier et signer les contrats avant l’investiture présidentielle.

Le Senat Américain a rejeté les propositions de loi Démocrates pour suspendre la vente de F35A et de MQ9B aux Emirats Arabes Unis

Le reste de cet article est réservé aux abonnés

Les articles d’actualité sont accessibles 24 heures, et les articles Magazine le sont 48 heures. Au delà, elles ne peuvent être consultées que par les abonnés au service Meta-Defense. Les articles traitant de sujets sensibles sont réservés aux abonnés dès leur publication.

Abonnement Personnel à 4,95 € par mois ou 49,5 € par an – Abonnement Professionnel à 18,00 € par mois ou 180 € par an – Abonnement Etudiant à 2,5 € par mois ou 25 € par an – Hors code promotionnel –


Téléchargez l’application Mobile Meta-Défense pour IOS ou Android pour être informé des nouvelles publications par notification.

Disponible sur Google Play
Disponible sur l Apple Store

A lire également

You cannot copy content of this page
Meta-Défense

GRATUIT
VOIR