L’US Navy veut des drones aériens lancés de sous-marins pour repérer les cibles navales

Les sous-mariniers ont coutume de dire qu’il existe seulement deux types de navires, les sous-marins et les cibles. Il est vrais que de part leur discrétion naturelle, et leurs senseurs et armements embarqués de plus en plus performants, les sous-marins d’attaque, qu’ils soient nucléaires ou à propulsion conventionnelle, représentent aujourd’hui une des principales menaces pour les unités de surface, comme pour le trafic maritime commercial, si celui-ci venait à devoir être pris pour cible. Mais en dépit de leur arsenal technologique embarqué, les submersibles peinent toujours à détecter et surtout identifier des navires de surface relativement proches, mais hors de portée d’une détection visuelle ou électromagnétique.

Car si les sonars peuvent potentiellement détecter des navires à plusieurs centaines de kilomètres, cette détection n’est pas linéaire, mais semi-circulaire, laissant des zones entre chaque zone de détection dans lesquels le sous-marin est aveugle. Ce phénomène, appelé zone de convergence, est l’un des aspects les plus complexes, et les plus contraignants de la guerre sous-marine. Mais l’US Navy semble ne plus se satisfaire du statu quo technologique qui date depuis l’apparition des sonars passifs. En effet, le bureau des programmes sous-marins du commandement des systèmes navals vient d’annoncer s’être rapproché des industriels de Défense en vue de developper un système de drone aérien lancé de sous-marin, ou SLUAS (Submarine-Launched Unmanned Aerial System).

La séquence de lancement du drone Sea Robin à partir d’une capsule immergée

Le reste de cet article est réservé aux abonnés

Les articles en accès gratuit intégral sont accessibles dans la rubrique « Articles Gratuits ». Les abonnés ont accès aux articles Actualités, Analyses et Synthèses en intégralité. Les articles en Archives (plus de 2 ans) sont réservés aux abonnés professionnels.

Connectez-vous ————— Abonnez-vous

Abonnement Mensuel 5,90 € / mois – Abonnement Personnel 49,50 € / an – Abonnement étudiant 25 € / an – abonnement professionnel 180 € / an – Sans engagement de durée.


A lire également

You cannot copy content of this page
Meta-Défense

GRATUIT
VOIR