Blekinge, Barracuda, Taigei : quelles sont les performances des sous-marins conventionnels modernes ? – 2nde partie

Selon l’état-major de la Marine américaine, les sous-marins représenteraient aujourd’hui, la meilleure réponse face à la montée en puissance de certaines puissances navales, citant en particulier la Chine. Il est vrais qu’en Asie, le nombre de sous-marins en service dans les différentes marine à plus que quadruplé en 20 ans, et que toutes les marines d’importance sont engagées dans le renouvellement voir l’extension de leur flotte de submersible. Dans le second volet de cet article destiné à présenter les sous-marins à propulsion conventionnelle qui entrent aujourd’hui en service, ou qui le feront dans les années à venir, nous présenterons les 5 derniers modèles de ce panel, classés par ordre alphabétique selon leur pays de conception.

France : Modèle Shortfin Barracuda

Parmi tous les sous-marins présentés ici, le Shortfin Barracuda de Naval Group est unique, et ce à plus d’un titre: c’est le seul sous-marin à propulsion conventionnelle à être dérivé d’un sous-marin nucléaire d’attaque, et le seul à en avoir, effectivement, nombre des attributs spécifiques à ce type de navire. En effet, le Shortfin Barracuda, et sa version australienne la classe Attack, dérivent de la nouvelle classe de Sous-Marin Nucléaire d’Attaque (SNA) Suffren, dont la première unité éponyme termine actuellement ses essais en Méditerranée en vue d’entrer en service dans les mois à venir au sein de la Marine Nationale française. 6 exemplaires ont été commandés par la France pour remplacer ses 6 SNA de première génération de la classe Rubis/Amethyste, la dernière unité devant entrer en service en 2028.

Le Suffren, première unité de la classe éponyme, termine ses essais en mer et devrait prochainement entrer en service dans la marine nationale

Le reste de cet article est réservé aux abonnés

Les articles d’actualité sont accessibles 24 heures, et les articles Magazine le sont 48 heures. Au delà, elles ne peuvent être consultées que par les abonnés au service Meta-Defense. Les articles traitant de sujets sensibles sont réservés aux abonnés dès leur publication.

Abonnement Personnel à 4,95 € par mois ou 49,5 € par an – Abonnement Professionnel à 18,00 € par mois ou 180 € par an – Abonnement Etudiant à 2,5 € par mois ou 25 € par an – Hors code promotionnel –


Téléchargez l’application Mobile Meta-Défense pour IOS ou Android pour être informé des nouvelles publications par notification.

Disponible sur Google Play
Disponible sur l Apple Store

A lire également

You cannot copy content of this page
Meta-Défense

GRATUIT
VOIR