Le Royaume-Uni va investir 2,7 Md€ dans son industrie de munition

Il est des signes révélateurs de la volonté forte d’un pays de reprendre les rênes de sa propre défense. Ces derniers mois, plusieurs annonces du gouvernement britannique de Boris Johnson vont clairement dans ce sens, comme l’investissement massif dans le programme Tempest, l’augmentation du budget de La Défense, et l’annonce d’une nouvelle classe de frégates, la Type 32, pour redonner à la Royal Navy son statut de première marine européenne. C’est précisément dans ce cadre que se situe l’annonce faite ce jour. En effet, le gouvernement britannique a annoncé qu’il consacrerait pas mois de 2,4 Md£, soit 2,7 Md€ au change actuel, pour la modernisation de son industrie de munitions, et de ses productions.

Concrètement, l’industrie britannique produira 39 types de munitions employées par la British Army, la Royal Navy et la Royal Air Force, allant des munitions de petit calibre pour les pistolets, fusils d’assaut et mitrailleuses, aux obus d’artillerie et d’artillerie navale, en passant par les obus des canons employés sur les avions de combat, hélicoptères et blindés des armées de sa Majesté. Non seulement les lignes industrielles seront elles ainsi pérennisées et modernisées, mais l’effort portera également sur la modernisation des munitions elles-mêmes, et l’on sait à quel point ce sujet peut-être d’actualité notamment dans le domaine des obus guidés et à propulsion additionnelle.

BAe va investir 70 m£ dans la modernisation de ses infrastructures de production de munition

Le reste de cet article est réservé aux abonnés

Les articles en accès gratuit intégral sont accessibles dans la rubrique « Articles Gratuits ». Les abonnés ont accès aux articles Actualités, Analyses et Synthèses en intégralité. Les articles en Archives (plus de 2 ans) sont réservés aux abonnés professionnels. L’abonnement doit être souscrit sur le site web de Meta-Défense


A lire également

You cannot copy content of this page
Meta-Défense

GRATUIT
VOIR